age of towers
Jeux de plateau

Age of Tower : la review

Age of Towers : vous ne passerez pas !!

age of towers

“Valeureux mineurs et fiers bâtisseurs, exploitez la montagne sans peur ni faiblesse ! Nous espérons que l’entente mutuelle entre les communautés résident au pied du mont Ilirya permettra de grands succès et un approvisionnement suffisant pour nos mages de batailles !

Druides du cœur de la foret, tribus du soleil brulant, artisans de la Roche Noire ou paladins du Krak, vous êtes notre fierté !

Mère Mélusine

gardienne des cieux de l’ordre Céleste.”

Aujourd’hui, on va parler poutrage, on va parler Gobelins, Orcs, bestioles et Tower défense, car les Devil Pig Games ne sortent pas que des jeux titrés du système de jeu de Heroes Of Normandie, la preuve en est avec Kharnage, et il y a quelques mois est arrivé en boutique Age of Towers.

Le point matos.

age of towers

Age of Towers, c’est une belle grosse boite blanche, avec des illustrations à tomber, comme toujours chez les DPG (Devil Pig Games), ça donne très envie et ça met dans l’ambiance direct, c’est la que l’on voit que peut importe le jeu qui sort, les DVP ont su imposer un style graphique reconnaissable. Donc que ce soit la boite, les illustrations des cartes et des divers éléments du jeu, c’est Gä et Olivier Derouetteau qui s’y sont collé. Pour ce qui est du contenu, des plateaux, des cartes, des marqueurs, des tours en plastiques, des pions monstres … Bref une pelleté de matériel d’excellente qualité.

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple, chaque joueur choisit un plateau personnage, le plateau “entrée de la mine” correspondant, 1 tuile citée, 10 pions monstre et 1 pion Boss, 6 cristaux, une tuile citée ,on place en suite tout les éléments du jeu, les tours, les cristaux… on place également le plateau imprévu et le plateau Boss au centre de la table et vous êtes normalement près pour défendre votre citée.

age of towers

Un tour de jeu est une journée complète, et une journée se déroule en 4 phases :

  • Le crépuscule : durant cette phase, on va résoudre la carte imprévu révélé sur le tour précédent, ce qui veut bien sur dire que lors du premier tour, on passe cette étape. Les cartes imprévu peuvent être bénéfique ou au contraire peuvent vous mettre des bâtons dans les roues. Après cette résolution, on révèle la prochaine carte imprévu pour la journée suivante, ce qui permet d’anticiper les choses.
  • La nuit : cette phase peut être résolue par tout les joueurs en même temps. S’il y a des créatures du votre chemin, elles se déplacent d’autant de cases que leur niveau. Ensuite on fait sortir de la mine 2 nouvelles créatures, qui se déplacent aussitôt d’un nombre de case égale à leur niveau. Si une créature venait à atteindre votre citée, vous prenez une blessure et vous déplacez votre marqueurs blessure de votre plateau personnage.
  • L’aube : cette phase n’est pas résolue lors du premier tour de jeu, car personne n’a encore de tour pour se défendre. C’est donc durant cette phase que  vous allez tuer du monstres, chacune de vos tours va tirer une fois sur des monstres adjacent à vos tours. Lorsqu’un monstre subit un dégât pour la première fois, on le retourne sur sa face blessée, et s’il était déjà sur sa face blessée, et bien il est retiré du jeu. Certains monstres ont des pouvoirs qui s’activent dès qu’ils sont blessées.
  • Le jour : durant cette phase, chaque joueur va réaliser une action, puis une deuxième. Vous pouvez construire une nouvelle tour pour 2 cristaux, il y a 3 couleurs de tour, chaque couleur correspond à un type de monstre, mais elles font toutes des dégâts aux monstres de couleur noire. Vous pourrez aussi allonger votre chemin, ce qui permet de gagner du temps avant que les monstres n’atteignent votre citée, et cela vous coûtera aussi 2 cristaux. Il est aussi possible d’aller au marché pour prendre une nouvelle carte quête, en payant son coût, les cartes quêtes ont des pouvoir qui influent sur le jeu ou permettent de gagner des cristaux, à vous de voir. Et enfin vous pouvez piocher les 2 premières cartes de la pioche quête sans en payer le coût. A part pour cette dernière action, vous pouvez jouer en plus de votre action une carte quête de votre main.

A la fin de ces 4 phases, on recommence une nouvelle journée, jusqu’à ce qu’un joueur ait réussi à capturer son Boss ou qu’un joueur ait perdu son dernier point de vie. A ce moment on compte les points, on additionne la valeur indiquée au dessus du marqueur point de vie de votre plateau personnage, avec la valeur indiqué par votre marqueur sur le plateau Boss et les points de victoire des trophées si vous en avez.

Car oui il y a des trophées que l’on récupère en cours de partie dès que l’on rempli une condition, et des trophée de fin de partie à base de majorité.

age of towers

Alors du coup ça dit quoi ?

Age of Towers est hyper simple, la mécanique est bien pensée, fluide, sur la plupart des phases tout le monde joue en même temps, et ça va très vite. Il est nécessaire d’anticiper ce qui va se passer, pas de place à l’improvisation, car vous allez vous faire prendre votre citée en moins de 2. Il va aussi falloir gérer vos cristaux, car sans cristaux c’est la défaite assurée. Il est possible de faire chier ses adversaires, même si l’interaction n’est pas au centre du jeu, vous pouvez leur rendre la vie dure à certains moments, ce qui peut changer le cour du jeu et vous mener à la victoire.

Age of Towers est un très bon jeu, encore un pour les DPG, il est fun, beau, le matériel est impeccable, très accessible pour un jeu de ce genre, de plus une variante solo est proposée et elle fonctionne parfaitement. Donc oui encore un jeu à coller sous le sapin, les choix vont être difficiles, mais je suis sur que vous ferez le bon.

Age of Towers est un jeu de Guillaume Mazoyer, édité par Devil Pig Games, pour 1 à 4 joueurs, pour des parties de 60 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*