It's a Wonderfull World
Jeux de plateau

It’s a Wonderfull World : la review

It’s a Wonderfull World : dictateur academy

It's a Wonderfull World

Dans It’s a Wonderful World, vous êtes à la tête d’un Empire en expansion. Vous allez devoir choisir les routes de votre avenir et vous développer plus vite et mieux que vos concurrents. Vous devrez choisir vos développements pour définir votre stratégie d’expansion, et développer votre productivité afin d’accéder à la domination mondiale.

Cela ne vous a pas échappé, It’s a Wonderfull World est partout, tout le monde en parle, tout le monde y joue, et tout le monde (enfin presque) n’en dit que du bien. Alors oui j’arrive après la guerre, puisque tout a déjà été dit et lu sur ce jeu. Malgré tout ça je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce jeu, donc est ce que j’ai trouvé le jeu aussi bon que ça ? est qu’il est à la hauteur de cet engouement ? La réponse c’est maintenant !!

Le point matos.

It's a Wonderfull World

Dans une boite de It’s a Wonderfull World vous trouverez 1 plateau de jeu en 2 partie, 5 cartes Empire de départ recto verso, 150 cartes de développement, 170 cubes de ressources en plastique, 80 pions personnage, le tout de TRÈS bonne qualité, et il y a même 5 petites coupelles pour les ressources, franchement c’est du bon boulot. Coté illustrations, même chose, il y a énormément de cartes différentes et donc d’illustrations différentes, c’est beau, c’est détaillé, bref ça en jete, et c’est signé Anthony Wolff.

Comment ça se joue ?

Une partie de It’s a Wonderfull World se joue en 4 manches, et chaque manche est composée de 3 phases :`

  • La phase de Draft : oui le Draft est a la mode, et en même temps c’est pas d’aujourd’hui. Petit rappel pour les nons initiés, chaque joueur a 7 cartes en main, en choisit une, et fait passer les cartes restantes a son voisin de gauche ou de droite, tout dépend du tour. On répète cette opération jusqu’à ce que les joueurs aient récupérés 7 cartes. Les cartes sont révélées au fur et a mesure du tour de Draft.
  • La phase de planification : durant cette phase il va falloir décider de ce que vous faites de vos cartes, vous mettez de coté les cartes dites “en construction” dans votre zone de construction. Ces cartes devront avoir les ressources nécessaires pour être construites et vous rapporteront des ressources, et éventuellement des points en fin de partie. Les cartes peuvent être également recyclées, dans ce cas, elles sont défaussées, et vous récupérez la ressources indiquée en bas à droite de la carte. Ces ressources sont alors placées soit sur une carte en construction, soit stockées sur votre cartes Empire (5 ressources sur votre carte empire permettent de récupérer 1 ressource joker).
  • La phase de production : en suivant l’ordre du plateau de production, chaque joueur va regarder ce qu’il produit, et récupérer (ou non) des ressources, le joueur qui prend le plus de ressource du type annoncé, prend un pion personnage (qui peut servir de ressource et qui rapporte 1 point en fin de partie). Lorsque vous récupérez des ressources, elles sont placées directement sur des cartes en construction. Du coup si une carte est achevée, elle va directement de votre espace de production, et vous rapportera des ressources plus tard lors de cette même phase. Certaines cartes vous rapportent des ressources lors de la construction, c’est le bonus de construction.

It's a Wonderfull World

Une fois ces 3 phases terminées, vous passez à la manche suivante, jusqu’à la quatrième et dernière manche.

En fin de partie il suffit juste de compter les points que rapportent vos cartes, les pions personnage, et le joueur qui obtient le plus de points remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

It’s a Wonderfull World est un jeu de Draft, encore et encore, oui mais celui là a un petit quelque chose en plus qui fait qu’il se démarque des autres. Toute la richesse et la subtilité du jeu vient du fait de pouvoir placer directement dans votre empire une carte construite. Lorsqu’une carte est construite elle vous permet durant la phase de production, de produire plus de ressources. Comme la phase de production se fait pas à pas, ressource par ressource, si dès le début de cette phase, vous ne produisez pas de ressources noires, mais que vous construisez une carte qui rapporte ces ressources, dès que vous arriverez à la production des ressources noires, vous en récupèrerez. Ce qui vous permettra de construire d’autres cartes, qui vous rapporteront des ressources durant cette même phase … donc c’est un vrai travail de calcul et de planification, pour pouvoir récupérer le plus de ressources possibles, et de construire au fur et à mesure, car il faut aller vite, 4 manches c’est court.

It's a Wonderfull World

It’s a Wonderfull World est donc vraiment un très bon jeu, c’est d’une fluidité impressionnante, c’est agréable à jouer, et c’est asses rare d’avoir cette impression. Par contre le jeu est très court, 4 manches, ça va très vite, et il faut faire plusieurs parties pour apprendre jouer de la bonne manière, et enchainer les productions de ressources. Donc oui It’s a Wonderfull World mérite tout cet engouement, le jeu est bon, beau, avec une très bonne rejouabilité grâce au grand nombre de cartes, donc jetez vous dessus si ce n’est pas déjà, enfin s’il en reste en boutique.

Je vous rappel qu’une extension vient juste de sortir, elle s’appelle “Guerre et Paix” qui introduit une campagne rejouable, et je vais tenter de vous en faire une review d’ici peu (si j’arrive a mettre la main dessus).

It's a Wonderfull World

 

It’s a Wonderfull World est un jeu de Frédéric Guerard, édité par La Boite de Jeu et Origames, distribué par Blackrock Games, pour 1 à 5 joueurs, pour des parties de 30 à 60 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*