sanctum
Jeux de plateau

Sanctum : la review

Sanctum : Highway to Hell

sanctum

“La légende raconte qu’il fut un sinistre temps ou le seigneur des Ténèbres Malghazar était apparu sur notre monde. Il avait laissé déferler ses impitoyables serviteurs infernaux, dévastant tout ce que l’humanité avait bâti jusqu’alors.

Dans les décombres et les ruines, des héros se révélèrent alors à leur destin. Ils prirent les armes et luttèrent contre les hordes démoniaques. Le combat contre Malghazar fut épique, mais grâce à leur courage ils parvinrent à défaire le seigneur des Ténèbres. Son âme fut scellées dans un sarcophage de jade, enfoui à même la roche

C’est au sommet de ce tombeau que les nouveaux dirigeants décidèrent de bâtir une nouvelle ville, symbole de cette glorieuse victoire. Cette citée, disaient-ils, deviendrait pour toujours un havre de paix. Ils la baptisèrent Sanctum.”

Aujourd’hui sur TAG je vous présente une grosse boite, un gros jeu de chez Iello, car oui des fois ils sortent des gros jeux. Un jeu heroic fantasy avec des monstres et des démons.

Le point matos.

sanctum

Dans une boite de Sanctum il y a 3 plateaux acte, recto verso, 4 plateaux héro, 1 plateau haut fait, 1 plateau hordes, 84 cartes démon recto, et du coup 84 objets au verso, 33 cartes seigneur des Ténèbres, 24 dés, 84 gemmes, 28 jetons concentration, 28 jetons endurance, 4 figurines de héro, 12 tuiles compétence … Bref beaucoup de matos dans cette belle boite. Le tout est de très bonne qualité, y a rien a redire la dessus. Les illustrations sont également de très bonne qualité, les plateaux sont très beaux, les cartes démon sont aussi très belles, on regrattera juste le fait qu’il y a pas plus d’illustrations différentes. Les illustrations ne sont pas le fruit d’un seul artiste, mais de plusieurs.

Comment ça se joue ?

La mise en place est un peu longue, il va falloir placer les cartes compétence sur les plateaux perso ainsi que les gemmes, placer les plateaux de jeu, les cartes de démons…Une fois que tout ça est fait, vous pouvez commencer.

sanctum

Lors d’un tour de jeu, vous allez faire une seule action parmi les 3 possibles :

  • Déplacement : lors d’un déplacement, vous avancez d’une case, et si des joueurs sont devant vous, déplacez vous devant le premier joueur. Ensuite révélez des démons, les démons à révéler sont indiqués sur la case ou vous êtes. Il faut maintenant engager des démons, et la vous prenez un groupe de démons et vous les placer sur votre plateau dans votre zone de combat. Et si jamais vous êtes sur la dernière case du plateau, la case coffre au trésor, cela met fin à votre tour et vous découvrez le contenu du coffre, toutes les cartes démons qui restent sur le plateau sont retournées sur leurs faces objet, et chaque joueur aura la possibilité de prendre un objet.
  • Combat : un combat est découpé en plusieurs séquences, vous commencez par vous préparer, c’est à dire, prendre des potions pour récupérer de l’endurance ou de la concentration. Ensuite vous lancez vos dés, 2 en début du jeu, et si vous faite un résultat qui correspond au point faible d’un démon, et bien vous lui infligez une blessure. Avec vos marqueurs d’endurance et de concentration vous pourrez modifier les résultats de vos dés ou bien activer des capacités. Tout les démons qui restent sur votre plateau de combat vous attaquent, là encore une fois vous pouvez essayer de limité les dégâts en utilisant vos marqueurs de concentration ou d’endurance pour parer des coups. Chaque démon tué vous donne un objet que vous pouvez prendre, il vous faudra des gemmes pour pouvoir les équiper. Les démons vous font aussi gagner des niveaux, de expérience si on peut dire. Un démon qui indique une gemme verte et le chiffre 2 vous permet de déplacer vers le haut 2 gemmes vertes, ou 1 gemme de 2 niveaux sur votre plateau des compétences. Dès qu’une compétence ne contient pus de gemmes, et bien vous pouvez la prendre et l’équiper.
  • Repos : lors de cette phase vous pouvez récupérer tout vos marqueurs endurance et concentration, ensuite vous pouvez dépenser des gemmes pour vous équiper, vous pouvez acheter des potion en défaussant un objet.

sanctum

Le jeu est découpé en plusieurs actes, qui correspond aux différents plateaux de jeu, et lorsque vous arrivez sur le cinquième plateau, vous vous préparez pour le combat final contre le seigneur des ténèbre. Ce combat final se fait un peu différemment, car chaque joueur va le faire de son coté. 9 cartes vont être installer sur le plateau combat de chaque joueur, et le but est d’aller jusqu’au bout des 9 cartes, et pour avancer il faut vaincre une carte. Si vous arrivez au bout et bien vous gagnez la partie.

La partie prend donc fin soit lorsque tous les joueurs sont vaincus, et là le seigneur des ténèbres gagne la partie. Si au moins un joueur bat le seigneur des ténèbres, il gagne la partie, et si plusieurs joueurs y arrivent, c’est le joueur avec la santé la plus élevé qui gagne.

sanctum

Alors du coup ça dit quoi ?

Sanctum nous a été vendu comme un Diablo sur plateau, un Hack and slah comme on dit, et il est vrai que les sensations sont vraiment proches. Il vous faudra affronter des ennemis, ce qui vous fera gagner de nouveaux objets à équiper, qui vous rendront plus fort, vous allez gagner en expérience, et donc débloquer de nouvelles capacités… Les combats se font à coup de dés, donc oui il y a du hasard, mais il est possible, justement grâce à des capacités de changer les résultats et donc de contrer le hasard.

Sanctum est un très bon jeu, mais très très bon, les sensations d’un jeu vidéo sont là, c’est hyper plaisant de voir son personnage évoluer, s’armer petit à petit. Les trois quarts du jeu servent à s’équiper avant l’affrontement final, contre le seigneur des Ténèbres, il est vrai qu’une fois le boss final vaincu, on se dit : “tout ça pour ça !”. Mais dans tout gros jeux vidéo, on arpente souvent un gros donjon pendant des heures, pour friter un Boss en 10 minutes, donc au au bout du compte ça se tient.

sanctum

Donc oui et oui, je vous conseille Sanctum, le jeu est beau, prenant, les tours sont rapides et hyper simple, et ça vous occupera un bon paquet d’heures, et comme en ce moment on a le temps, autant en profiter.

Sanctum est un jeu de Filip Neduk, édité par Iello, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 90 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*