http://asmodee.com/
Jeux de plateau

La Fureur de Dracula : la review

La Fureur de Dracula : Viens dans mes Carpates

la fureur de dracula

Vous croyez ne m’avoir laissé aucun refuge ; mais j’en ai encore. Ma vengeance ne fait que commencer. Elle se poursuit à travers les siècles, et le temps est mon allié.
–Bram Stoker, Dracula

Nous sommes en 1898. Il y a huit ans, le maléfique Comte Dracula voyagea jusqu’à Londres afin d’y propager sa malédiction vampirique. Il fut stoppé par un petit groupe de croyants ayant réussi à contrecarrer ses plans et à le détruire au pied du Château de Dracula. Enfin, c’est du moins ce qu’ils croyaient…”

Durant le mois de juillet, la réédition de La Fureur de Dracula, sortie en 2007, arrivait en boutique. La Fureur de Dracula, est un semi coop, 1 joueur incarne Dracula, alors que les autres joueurs font équipe pour chasser la bête.

Le point matos.

la fureur de dracula

C’est une bien belle boite que nous avons la, avec un beau et grand plateau, des pions, beaucoup de carte avec de belles illustrations, qui sont signées par un gros collectif d’illustrateur, pas moins de 20 noms sont mentionné sur le livret.

Comment ça se joue ?

La Fureur de Dracula n’a rien de compliqué, une fois que que tous les éléments de règles sont intégrés. Car en terme de mécanique, c’est hyper simple, chaque joueur doit faire une action le jour et une action la nuit. Mais il y a pleins de petites subtilité de possibilités qu’il faut avoir en tête pour jouer correctement et ainsi mener à bien notre mission.

la fureur de dracula

Lors de la phase des chasseurs, chaque chasseur fait son action du jour et ensuite, chaque chasseur fait son action de nuit. Parmi ses actions vous pouvez :

  • Vous déplacer : cette action est possible qu’en plein jour, et un chasseur peut se déplacer sur une ville adjacente et reliée par une route. Pour prendre une voie ferrée, il faut un billet de train, et on peut se déplacer par la mer, mais ça prend du temps, et on doit forcement partir d’un port.
  • Vous ravitailler : c’est lors de cette action que vous pouvez vous équiper, et piocher des cartes évènements. Lorsque cette action est faite de jour, vous prenez la carte évènement du dessus du paquet, et quand il fait nuit, vous prenez une carte du dessous du paquet. Car dans les cartes évènement il y a des cartes réservées à Dracula, et lorsque l’on en pioche une de nuit, cette carte lui revient, et ça peut s’avérer fâcheux.
  • Échanger : lorsque vous êtes dans la même ville qu’un autre chasseur, vous pouvez vous échanger des cartes.
  • Utiliser son action spéciale : chaque chasseur possède une action spéciale qu’il peut utiliser lors de son tour.
  • Réserver un billet : avec cette action vous pouvez réserver un billet de train, qui vous permettra de vous déplacer plus vite.
  • Vous reposer : cette action vous permet de vous guérir d’une blessure.
  • Fouiller : cette action permet de fouiller une ville, si effectivement Dracula est passé dans cette ville, la carte lieu de Dracula est révélé, et Dracula résout l’effet de la carte rencontre qui s’y trouve, s’il y en a une bien sur.

Ensuite c’est au tour de Dracula de jouer. Dracula dispose sur le plateau de jeu, d’une pistes où il va poser les cartes lieux des villes qu’il visite, face cachée bien sur. A son tour Dracula, choisi un nouveau lieu, adjacent à la ville ou il se trouve actuellement, fait glisser les cartes deja présentes sur la piste vers la droite, et place son nouveau lieu sur la première case de la piste. Ensuite il place une carte rencontre de sa main sur le nouveau lieu. Les carte rencontre sont des pièges, des nouveaux Vampires générés par Dracula lors de son périple, et qui s’en prendront aux chasseurs des qu’ils en auront la possibilité. Les combats, contre Dracula, ou des Vampires alliés du Comte, se font avec des cartes.

Pour les chasseurs le but du jeu est de trouver Dracula et de le tuer, ce qui n’est pas chose aisée, croyez moi. Pour Dracula, c’est très simple, enfin en théorie, puisqu’il doit avancer jusqu’à la case 13 de la piste d’influence.

La fureur de Dracula est une vrai course poursuite, une grosse partie de cache-cache, parsemé de piège et de Vampire. Le début de la partie peut paraitre assez monotone, il faut du temps pour trouver la région où se trouve Dracula, mais des que l’on commence à le traquer. La partie devient nettement plus intéressante, et l’interaction devient de plus en plus présente. Il est très important de se consulter entre chasseurs afin d’établir la bonne stratégie, et utiliser les capacités spéciales des uns et des autres au bon moment.

Donc oui La Fureur de Dracula est un bon jeu, chose à laquelle je doutais à la lecture des règles. J’avais peur que le jeu soit … chiant, surtout pour le joueur qui joue Dracula, car les tours de jeu sont toujours les mêmes, mais il est amusant d’établir une vraie stratégie à base de piège, et emmener les chasseurs la où Dracula veut les mener. D’un autre coté c’est très frustrant pour les chasseurs, d’être sur le point de débusquer Dracula, et de le voir nous filer entre nos doigts.

Donc un thème fort, une mécanique simple, et un matériel nickel, voila ce que vous trouverez dans une boite de La fureur de Dracula.

La Fureur de Dracula est un jeu de Stephen Hand, édité par Asmodée, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 2 à 3 heures.

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.
2 Commentaires sur cet article
  • Le polydéiste
    11 mars 2017 at 20 h 15 min
    Laissez une réponse

    J’adore jouer à ce style de jeu,j’ai celui-ci et j’ai aussi Lettres de Whitechapel qui lui ressemble pas mal,et c’est aussi marrant de jouer les traqueurs et de s’entendre avec ses potes pour débusquer le monstre que de jouer le monstre et d’entendre les pisteurs dire: “J’suis sûre qu’il est là,c’est obligé” alors que parfois on peut se trouver à l’autre bout du plateau,et là le plaisir de voir leur visage se décomposer quand ils découvrent mon absence sur la case concernée…un régal.

  • La Fureur de Dracula : la review – eJouer.info eJouer.info
    1 octobre 2016 at 10 h 33 min
    Laissez une réponse

    […] By Gregz […]

  • Laissez une réponse

    *

    *