Peinture sur figurine

WarHammer Conquest : vos premiers pas dans le hobby.

La première critique qu’on entend toujours au sujet de la peinture de figurine et de WarHammer en particulier, c’est le prix. Il faut en effet faire de gros investissements, surtout au démarrage, pour faire ses premiers pas dans ce vaste monde. Entre le prix des figurines elles-mêmes, les bombes de sous-couche, les pots de peinture, les pinceaux, etc… l’addition monte très vite et peut rapidement se chiffrer en centaines d’euros. Mais c’est Noël avant l’heure et Games Workshop conjointement avec les éditions Hachette ont décidé de réduire drastiquement le prix du ticket d’entrée et de nous offrir WarHammer Conquest.

Reprenant la forme des collections qu’on trouve chez son marchand de journaux (mais si, vous savez cette maquette de bateau à voile du XVème siècle ou cette magnifique collection de chats en céramique), Conquest est proposé au prix de 1,99€ pour le premier numéro avec un contenu qui en vaut au moins 10 fois plus. Voyez plutôt :

  • 3 Space Marines Intercessor à monter (vendus normalement 12€)
  • 3 pots de peinture Citadel (les classiques MacRagge Blue, Abaddon Black et Retributor Armour, à 3,20€ le pot normalement)
  • 1 starter brush (un pinceau de débutant)

Avec ce contenu vous pourrez facilement faire vos galons d’essai sur 3 figurines “easy-to-build” qu’il est possible d’assembler sans colle (à titre personnel je préfère toujours couper les ergots intérieurs en plastique et coller l’ensemble pour plus de solidité).

L’ensemble est accompagné d’un fascicule qui présente l’univers SF de WarHammer 40 000 (ce qui n’est pas sans rappeler les codex), un poster et l’inévitable bulletin d’abonnement.

 

Comme dans toutes ces collections, le numéro suivant est un poil plus cher (4,99€ mais ça reste encore très avantageux) pour finalement arriver à 11,99€ le numéro. Evidemment si vous espérez obtenir l’intégralité des numéros, il est probablement recommandé de s’abonner, car très souvent les libraires ne reçoivent plus les numéros au-delà du numéro 3 ou 4. Je n’ai pas pu faire le calcul car le nombre de numéros à venir n’est pas communiqué mais au regard de ce qu’on obtient à la fin, il me semble que ça reste avantageux si on est prêt à ne pas pouvoir choisir ce qu’on achète. En effet les seuls armées déclinées sont les Space Marines et la Death Guard (leur pendant corrompu).

Au rang des inconvénients dans cette offre, c’est qu’elle ne se suffit pas à elle-même. En effet les trois couleurs proposées dans le kit ne sont pas suffisantes pour peindre correctement un Space Marine, même si on est reste modeste et qu’on s’en tient aux choses de base. Il manque au moins une couleur gris métal (qui sera dans le numéro 3), un ton de chair pour peindre le visage et un lavis pour unifier l’ensemble.

Mais si l’univers WarHammer 40 000 vous intrigue, si vous voulez vous essayer à petit prix à la peinture de figurine, foncez ! Même avec mes 150 pots de peintures et mes quasiment 200 figurines peintes, je n’ai pas hésité ne serait-ce que pour la peinture à ce prix. Et puis on n’a jamais trop de Space Marines…

WarHammer Conquest est en vente en librairie et dans les magasins WarHammer (oui, ils ne s’appellent plus Games Workshop) au prix de 1,99€ le premier numéro et c’est édité par Hachette.

(Les photos ci-dessous sont signées Laurent)

Catégories
Peinture sur figurineToys

Laissez une réponse

*

*