Jeux de plateau

Flipships : la review

Flipships : shoot’em up de table

flipships

“Nous sommes tombés dans leur piège… Le Vaisseau-mère a surgi de nulle part, son ombre gigantesque écrasant la Cité. En quelques secondes, vague après vague, des chasseurs en sont sortis, emplissant le ciel tout entier. Nous lançons nos vaisseaux, ceux qui sont prêts, mais ils sont bien peu nombreux. Nos pilotes se battent comme des lions, défendent la planète, pendant que nous affrétons le reste de la flotte. Le ciel est criblé d’explosions, nous essuyons des tirs, mais nous n’abandonnerons pas. Et vous ?”

Les jeux vidéos et le retro gaming ont le vent en poupe dans le milieu du jeux de société, après les multiples adaptations de jeux “tablette”, je pense à Vikings Gone Wild, Zombie Tsunami et Fruit Ninja, l’annonce de la 8 bit box de chez Iello, après le très bon Battle at The Kemble’s Cascade, voici que Renegade France nous livre un Shoot’em Up en mode pichnette retro arcade année 90.

Le point matos.

flipships

Pas mal de matos dans cette belle boite aux illustrations très typées arcade signées Kwanchai Moriya. A l’intérieur 28 disques vaisseau, 12 cartes pilote, 60 cartes ennemis, 6 tuiles de zone de combat, un vaisseau mère, une rampe de lancement … Du très bon et beau matériel, merci Renegade !!

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple, on assemble les tuiles zone de combat, on ajuste le nombre de carte ennemis en fonction de la difficulté choisie, on place les cartes pilotes, on place 2 rangée de 5 cartes ennemis le vaisseau mère derrière et c’est à peu près bon.

Devant chaque carte pilote il y a un vaisseau, c’est le vaisseau actif, le premier joueur prend son vaisseau, le place dans la zone atmosphère, et soit à l’aide de la rampe de lancement, ou en plaçant le vaisseau sur le bord de la table, et effectue une pichnette pour propulser le vaisseau. Le vaisseau doit effectuer une rotation complète en l’air avant de retomber, et si le vaisseau touche une carte ennemi, la carte est éliminée sauf s’il est protégée par un bouclier.

Tout les joueurs vont jouer leurs vaisseaux actifs et éliminer des vaisseaux (ou pas), une fois que tout les vaisseaux ont été lancés, les vaisseaux ennemis vont avancer, plus ou moins selon le vaisseau, et infliger des dégâts.

Le but étant de détruire le plus de vaisseaux ennemis possible, et réussir à atteindre le vaisseau mère et de le détruire avant la fin du jeu, sinon tout le monde perd.

Il est intéressant et nécessaire de prendre des dégâts, car cela va débloquer des nouveaux vaisseaux pour les joueurs, sachant que chaque vaisseau a une capacité qu’il est toujours utile d’utiliser.

flipships

Une fois que toutes les cartes vaisseaux ennemis ont été jouées, les joueurs doivent faire un dernier assaut et essayer de détruire le vaisseau mère si ce n’est pas deja fait, pour remporter la victoire et sauver le monde, sinon c’est une défaite collective.

flipships

Alors du coup ça dit quoi ?

Flipships est un vrai hommage aux shoot’em up des salles d’arcade des années 90, tout comme Battle at The Kemble Cascade l’était, le jeu est plus intuitif, plus simple et plus nerveux, il y a moins de chose à gérer, il faut juste maitriser la pichnette, et être précis.

Flipships est donc un très bon jeu, simple, astucieux on y retrouve toutes les sensations des jeux d’arcade de l’époque, et le jeu est visuellement très bon. Encore une belle réussite pour Renegade qui nous offre un bel hommage au retro gaming.

Flipships est un jeu de Ken Klenko, édité par Renegade France, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 30 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*