Narcos
Geek

Narcos : la review

Narcos : la traque est ouverte

“Apparemment, ils lui ont tiré dessus vingt fois. Ils l’ont criblé de balles, avant de le brûler et d’éparpiller ses cendres sur tout Medellin. D’après ce qu’on dit, il a pu renaître de ses cendres… il est allé chez ceux qui lui avaient tiré dessus et il les a tués dans leur sommeil. »

Jamais dans l’histoire le trafic de drogue n’a été si lucratif. Les entreprises criminelles génèrent beaucoup d’argent et avec l’argent vient le pouvoir. Un pouvoir tel qu’il permet d’avoir une mainmise totale, mais qui exige une surveillance et une protection constantes contre tout intrus. C’est la situation dans laquelle se trouve le Patrón : son pouvoir s’étend sur toute la Colombie. Afin de contrecarrer son emprise, ses ennemis ont formé une alliance tacite qui poursuit un but unique : traduire le Patrón en justice.

Lorsque les Saisons de NARCOS toucheront à leur fin, le Patrón jaugera son empire d’un air satisfait… ou il se morfondra derrière les barreaux !”

Le Narco Trafic fait vendre, surtout après des séries comme Breaking Bad, et la série Narcos, peut être même trop car certaines personnes vouent  un culte à Pablo Escobar, grâce ou à cause du cinéma et de la télévision. Et le jeu de société n’est pas en reste en ce qui concerne ce thème inépuisable qu’est le Narco Trafic, on a eu le très bon DEAL, l’adaptation de Breaking Bad en jeu de société, et c’est au tour de la série Narcos d’être adaptée sur plateau.

Le point matos.

Narcos

Une boite de Narcos contient 19 figurines, une grand plateau de jeu, 1 plateau d’action, 1 tableau de bord du Patron, une soixantaine de cartes, des pions des cubes en plastique, des pions argents … bref une boite bien remplie avec un matos de qualité (c’est de la bonne). En ce qui concerne les illustrations, elles sont très réussis, je m’attendais à des images de la série et en fait non, et c’est pas plus mal, et c’est signé Karl Kopinski.

Comment ça se joue ?

Narcos est un jeu asymétrique, une chasse à l’homme, puisqu’un joueur incarne Escobar, et les autres joueurs incarnent des factions. Le but étant de choper 2 fois Escobar.

En début de partie, le joueur qui incarne Escobar va choisir un lieu sur le plateau, et ce lieu sera la planque d’Escobar, cette planque est bien sur cachée aux autres joueurs.

Narcos

Une partie de Narcos se déroule en plusieurs saisons, et une saison est divisée en 4 phases :

  • Nouveaux objectifs : le joueur du Patron doit révéler les cartes objectif de la saison en cours, et suis les instructions des cartes.
  • Assignation des défenses de Sicarios : le joueur du patron assigne les pions défense à ces Sicarios, il y en a 7, et ils sont placés face cachées.
  • Activations : la phase d’activation se joue en 8 tours, le patron débute, ensuite c’est au tour d’une faction, le patron, une autre faction…
  • Fin de la saison : il faut vérifier les effets de certaines cartes Sicario. Le joueur du patron fait avancer son pion sur la piste de revenu d’autant de case que de labo en jeu. Tout les Sicarios en possession d’un cube de coca dans un aéroport expédient la drogue, ce qui rapporte 4$ pour chaque cube expédié. Ensuite le patron gagne des points de gloire en fonction des Sicarios encore en jeu, ensuite on vérifie la validité des objectifs, et si le patron a rempli 3 objectifs il gagne la partie. Le joueur du patron révèle sa position, et change de cachette, il paye ensuite autant de dollars que la distance parcourue, et annonce aux autres joueurs combien il a payé, ce qui laisse aux autres joueurs le soin de spéculer sur la future cachette du patron.

Narcos

Lors de la phase d’activation, le patron et les factions vont jouer en alternance, le tour du patron se déroule comme suis :

  • Le patron peut déplacer un Sicario de maximum 3 cases en dépensant 1$. Si lors d’un déplacement un Sicario passe sur une case contenant un cube de Coca, et bien il l’emmène avec lui, et si à la fin de la saison, le Sicario est toujours vivant et est sur un aéroport, le cube de coca est expédié et cela rapporte 4$ au patron. Le patron DOIT jouer une carte Sicario de sa main, soit pour jouer un Sicario en particulier, soit pour activer un Sicario standard. Lorsque le patron place un Sicario, il laisse des indices, car chaque Sicario a une valeur de distance lors du placement. Certains ne peuvent être placés qu’à 2 cases de la planque du patron, d’autres à 3 ou à 5… Ensuite les Sicarios standard ont droit à  2 actions, ils peuvent placer des pions contrôle dans les villes, retirer des pions barrage, ou placer une labo avec un cube de coca dans les fermes.
  • Le tour d’un faction est bien différente du tour du patron, la faction  active peut déplacer son premier chasseur de 2 cases, et faire une action, et faire la même chose avec le deuxième chasseur. Pour effectuer les actions, la faction doit se reporter au plateau des actions, ce plateau permet d’attaquer un Sicario, de détruire des labos, de placer des pions barrage, de faire des enquêtes sur la distance de la planque, le type de lieux, la région, et de capturer le patron. Pour effectuer ces actions, il suffit de choisir une des 3 cartes actions révélées, comportant un chiffre allant de 1 à 3, et la valeur de la carte influent sur la force de l’attaque, le nombre de labo que l’on peut détruire … et certaines actions demande de poser un chiffre bien précis pour pour pouvoir l’effectuer.

La partie prend fin lorsque le patron gagne, c’est à dire lorsqu’il réussit à résoudre 3 cartes objectif, ou quand il atteint 20 points de gloire. Les faction gagent lorsqu’elles arrivent à attraper 2 fois Escobar.

Narcos

Alors du coup ça dit quoi ?

Narcos reprend le système de jeu de la Fureur de Dracula, le principe de la chasse à l’homme est une très bonne mécanique. Pour le jeu Narcos, seul le principe reste puisque la mécanique est complètement différente et est très bien adaptée au thème du jeu. Les tours de jeu sont de plus très rapide, contrairement au jeu qui peut être long, mais jamais chiant.

Narcos est donc un très bon jeu, une partie de cache cache, sous cocaïne avec des rebondissements, des sueurs froides, des théories souvent avortées, et beaucoup de fun. Donc je ne saurais que vous conseiller Narcos, le jeu de l’été sans hésitation, à consommer sans modération.

Narcos

Narcos est un jeu de Fel Barros et Renato Silva Sasdelli, édité par Edge et distribué par Asmodée, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 1 à 2 heures.

 

Catégories
Geek

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*

Ecoutez POD TREK