la petite mort
Jeux de plateau

La Petite Mort : la review

La Petite Mort : fauche en paix

la petite mort

La Grande Faucheuse moissonne les âmes arrivées au terme de leur existence. Après bien des moissons et des vies fauchées au cours de son interminable carrière, il est temps pour elle de laisser (enfin) sa place à une nouvelle Faucheuse, qui devra d’abord suivre une formation rigoureuse… Vous êtes une petite Mort… et vous allez passer votre diplôme de fauche !!”

Aujourd’hui, je vais vous parler de La Petite Mort, non pas la BD, mais le jeu, car oui il y a un jeu maintenant, enfin ça fait deja quelques mois, mais il est bel et bien là. La Petite Mort sort tout droit de l’esprit tordu et génial de Monsieur Davy Mourier, connu pour la série “NERDS”, pour son émission avec Monsieur Poulpe “j’irai loler sur vos tombes” sur No Life, pour “Golden Moustache”, et tout récemment pour “Very Bad News” et l’excellente émission “Culture Z”. Donc oui rien que ça, sur ce jeu il n’est qu’illustrateur, mais le monde du jeu commence de plus en plus a lui faire de l’œil, et inversement puisque son premier jeu, Game of Dragon Boule Dead, va ou est (tout dépend à quel moment vous lisez cette article) sorti.

Le point matos.

 

la petite mort

Le jeu La petite Mort se présente dans une petite boite en forme de cercueil, l’idée est très bonne, même si elle est peu original, le thème force un peu les choses, mais c’est suffisamment cool pour le souligner. La boite est sobre, un cercueil noir, avec un dessin de la petite mort dessus, c’est classe. Pour ce qui est du contenu, vous avez 133 cartes de format carré, 9 diplômes (scenario), 20 meeples Petite Mort sculptés qui sont super beau et 21 jeton “Death Powa”, tout est de bonne qualité. Ai-je besoin de parler des illustrations ? Ok j’en parle quand même, donc oui c’est Davy Mourier qui a fait les illustrations, et elles sont excellentes, on y trouve des personnages connu tels que Coluche, le Terminator, Gainsbourg, Link, Bob l’Éponge, Kurt Cobain … Tout ça avec le trait particulier et plein d’humour de Davy.

Comment ça se joue ?

Chaque joueur choisi une couleur de Petite Mort et prend tout les pions de cette couleur, ensuite chaque joueur reçoit 3 cartes personnage qu’il place devant lui en colonne, et chaque joueur reçoit 3 cartes caractère et 2 cartes fauche.

Un tour de jeu se compose en 4 phases :

  • Évènements de la vie : comme je le disais plus haut, vous avez 3 cartes caractère en main, vous allez en choisir une que vous gardez, et vous allez donner les 2 autres cartes à vos voisins, une à gauche et une à droite. Tout le monde fait de même, ce qui fait qu’à la fin de cette phase, vous aurez toujours 3 cartes caractère en main. Ensuite tout le monde choisit de poser 2 cartes, en les attachant à leurs personnages. On peut en poser 2 sur le même, ou sur 2 personnages différents. Chaque personnage ne peut avoir plus de 3 cartes.
  • Fauche : durant cette phase vous allez jouer vos cartes fauche (ou pas) sur les personnage adverses. Les cartes fauche disposent de picto, c’est la condition pour faucher un personnage. Chaque personnage a des picto sur sa carte, et les cartes caractère en ont aussi, donc si un personnage adverse possede les picto que vous avez sur votre carte fauche, et bien, vous pouvez le faucher. Dans ce cas, vous prenez toutes les cartes de ce personnage et vous les partagez avec votre le possesseur de ce personnage, vous gardez la moitié des cartes, et vous gardez ce qui vous intéresse le plus. Si vous êtes plusieurs à faucher un personnage (car oui ça peut arriver), vous prenez les cartes au hasard après mélange. Il n’est pas obligatoire de faucher, et si vous ne fauchez pas, vous prenez un jeton “Death Powa”, ces jetons pourront être joués avec une carte fauche afin de rajouter le picto manquant sur un personnage, pour vous permettre de faucher.
  • Le lit de Mort : si vous avez des personnages avec 3 cartes caractère, et bien ces personnages arrivent en fin de vie, vous recèperez toutes les cartes et vous les déposez dans votre cimetière.
  • La vie continue : chaque joueur s’assure qu’il a bien 3 personnages dans sa zone de jeu et en repioche si besoin, chaque joueur pioche 2 cartes caractère et complète sa main si besoin pour avoir 2 cartes fauche.

 

Comment on gagne ? Tout dépend du scenario, chaque scenario propose une série d’objectifs à atteindre, des que vous remplissez un objectif, vous placez une Petite Mort dessus, et si vous avez placé 4 Petite Mort et bien vous gagnez la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

La Petite Mort est un jeu de carte, un jeu où il faut surveiller ses adversaires, mais le but n’est pas toujours de mener ses personnages en fin de vie, non, tout dépend du scenario choisi et des objectifs de ce scenario. Le but n’est pas non plus de faire le plus de points, comme je vous le dit tout dépend du scenario, c’est pour cela qu’il faut bien en prendre connaissance au début de la partie afin de savoir exactement où l’on va.

la petite mort

La petite Mort est un très bon jeu, rapide, efficace, ou il faut être plus rapide que ces adversaires, avec des coups bas, avec des grincements de dents, et surtout beaucoup d’humour, grâce aux illustrations de Davy Mourier qui servent à merveille le jeu. Je ne peux que vous recommander La Petite Mort, que ce soit en jeu ou en BD, car ceux qui aiment la BD aimeront le jeu et ceux qui ont aimé le jeu aimeront la BD.

la petite mort

La Petite Mort est un jeu de Francois Bachelart, édité par Lumberjacks Studio et distribué par Blackrock Games, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 20 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*

Vous aimerez aussi