Million Club
Jeux de plateau

Million Club : la review

Million Club : la bande à Picsous

Million Club

“Londres 1880. La Révolution Industrielle change brutalement la face du monde. Ressources, industries, transports, de nouveaux empires s’élèvent dans la fumée des charbons et les vapeurs des machines. Vous venez d’entrer au prestigieux MILLION CLUB, le cercle très fermé des nababs de la finance et de l’industrie.”

Aujourd’hui on va brasser de l’argent, beaucoup d’argent, cela va se compter en million, car c’est comme ça au Million Club, y a pas de place pour les amateurs. Million Club vous propose donc de jouer au grand manitou de la finance, en achetant des sociétés, en les faisant prospérer et en jouant en bourse tout ça pour gagner beaucoup d’argent.

Le point matos.

Million Club

C’est une belle boite de taille moyenne sobre et sombre, les illustrations sont plutôt classieuses et sont signées Pascal Quidault pour la boite et Henri Kermarrec pour les éléments du jeu. A l’intérieur 77 cartes de format carré, 5 tuiles action, des meeples, 60 cartes billet, un carnet de score, tout ça est de bonne qualité et tout tient parfaitement dans la boite. La taille de la boite correspond donc au contenu est c’est assez rare.

Comment ça se joue ?

Tout d’abord on place les 5 tuiles action au milieu de la table, chaque joueur reçoit une carte société et une carte colonie, 7 millions pour commencer, et on prend les 2 meeples de notre couleur. Ensuite on retourne la première tuile action, elle ne sera donc pas disponible pour ce tour, et au tour suivant ce sera la deuxième tuile … Il n’y a donc que 4 tuiles disponible a chaque tour.

Chaque joueur, en commençant par le premier, va placer un de ces meeple sur une tuile, puis le second. Une fois les 2 meeples de chaque joueur posés, on résout les tuile sune par une et dans l’ordre.

Million Club

Voyons maintenant les actions possibles de chacune des tuiles :

  • Lobby : cette tuile nous permet de faire des mouvements de société, qu’est ce qu’un mouvement de société ? Notre société de départ a une valeur de développement de 1, pour un mouvement de société, je peux la passer à deux. Il y a 3 sortes de société, les productions de ressource, l’industrie et les transports. La tuile Lobby est divisé en 3 secteur squi correspondent aux 3 types de société. Si 3 joueurs ont placés 1 meeple dans le secteur transport, ces 3 joueurs pourront bénéficier de 3 mouvements de société pour les transports. Si vous êtes majoritaire en terme de meeple sur cette tuile, vous avez le privilège de déplacer un de vos meeple sur une autre tuile action.
  • Intrigues : le joueur ayant posé son meeple sur le premier fauteuil pioche autant de carte intrigue que de meeple présent plus une. Il en choisit une, applique son effet, et passe le reste des cartes au joueur qui est sur le second fauteuil … Le privilège pour cette tuile est de pouvoir choisir une carte supplémentaire. Les cartes intrigue ont des effets fourbes, et donnent certains avantages à ceux qui en piochent.
  • Colonies : Tout comme la tuile intrigue, on pioche autant de carte que de joueurs présents plus une, on en choisit une et on peut la prendre en payant 2 millions. on passe ensuite les cartes au joueur sur le fauteuil 2 … Les cartes colonies rapportent des points en fin de partie, pour chaque série de 5 cartes différentes, à l’unité, et pour la plus série de cartes identiques. Autant dire qu’elles ont leur importance. Le joueur qui bénéficie du privilège peut choisir d’acheter une carte colonie supplémentaire pour 2 millions de plus.
  • La bourse : à chaque fois qu’un joueur effectue une mouvement de société, la valeur de cette société en bourse augmente ou diminue. Lorsqu’un joueur place un de ces meeple sur la tuile bourse, il gagne (ou perd) la différence entre la valeur de cotation du type de société choisit et la valeur de cotation dont dépend ce type de société. Alors oui comme ça ça parait un peu compliqué, mais ça ne l’est pas pas. Exemple : les industries dépendent de la valeur des ressources, si les industries cotent 6 millions, et que les ressources sont à 2 millions, 6 – 2 = 4, vous gagnez donc 4 millions. Le joueur qui bénéficie du privilège peut racheter une société à un joueur adverse, pour cela il doit payer 3 fois le niveau de développement de cette société.
  • Société : c’est le même principe que pour la tuile colonies, mais avec les cartes société, les cartes société coutent plus chère, il faudra débourser  millions pour une nouvelle société. Le privilège est le même que vous la tuile société mais avec les sociétés.

Une fois que toutes les tuiles ont été résolues c’est la fin du tour, chaque joueur peut développer une de ces société de 1, ou taxer sa société, pour cela vous gagnez autant de million que sa valeur de développement, et après ça cette société perd un niveau de développement.

Million Club

Au bout de 9 tours de jeu, la partie prend fin, on passe au décompte des points, sachant que le niveau de développement de vos sociétés rapportent des points, celui qui en a le plus gagne des points également, même chose pour les colonies, l’argent permet aussi de gagner des points en fin de parties. Le joueur avec le plus de point gagne évidemment la partie.

Million Club est un vrai jeu de gestion, dans le sens ou il faut être sur tout les fronts, gérer ses sociétés et prendre les bonnes décisions au bon moment. Le thème peut ne pas parler à tout le monde, j’avoue avoir été un peu perdu par moment sur le coté “cotation en bourse”, mais une fois cela dépassé le jeu se révèle très fluide et simple dans sa mécanique. Il n’en est pas moins un jeu pour joueur, parfois fourbe et opportuniste. Pour le scoring on retrouve beaucoup de stratégies familière mélangées en un seul jeu, car il y a de la majorité, du placement, du calcul, de la collection de carte … Ce qui permet des approches vraiment différentes, et cela promet une bonne rejouabilité.

Million Club est donc un bon jeu, pour joueurs avertis, avec un thème bien présent, on s’imagine aisément autour d’une table avec nos riches concurrents en train d’acheter des sociétés, les développer et les taxer pour gagner toujours plus.

Million Club est un jeu de Arnaud Lagagnous, édité par Playad Games et distribué par Atalia, pour 2 à 6 joueurs pour des parties de 15 minutes par personnes.

 

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.
Un commentaire
  • Million Club : la review – eJouer.info eJouer.info
    24 juillet 2016 at 12 h 37 min
    Laissez une réponse

    […] By Gregz […]

  • Laissez une réponse

    *

    *