Oh Capitaine !
Jeux de plateau

Oh Capitaine ! : la review

Oh Capitaine : trouvailles en pagaille

Oh Capitaine !

Tout a commencé par cette bouteille abandonnée à la mer. Un message, un appel auquel six aventuriers intrépides répondent.

Mais l’aventure débute d’une drôle de manière. A la suite d’un naufrage, les six héros se retrouvent sur un monde inconnu : le monde de Luma. Le Nukha, monstre marin fantastique, les a sauvés et ramenés dans son antre remplie de trésors.

L’animal dort et ils vont en profiter pour tenter de récupérer les plus belles trouvailles. Mais le Capitaine a toujours son mot à dire. Qui saura gagner sa confiance, et conserver pour lui la plus belle part du butin ? ou même devenir le nouveau Capitaine ?”

Chez les Ludonautes, on aime les histoires, les thèmes fort, vivre des aventures autour d’un jeu de société. Forcement cet amour des histoires à raconter les poussé à aller plus loin, et à imaginer le concept du Serial Game, et ils ont même poussé le truc jusqu’à nous donner une définition.

Serial Game : série de jeux, tous différents, tous indépendants les uns des autres du point de vue des règles du jeu, jouables séparément dans n’importe quel ordre, mais qui partagent un même univers et dans lesquels on retrouve les mêmes héros et la même intrigue.

Plutôt intéressant lorsque l’on sait qu’un livre sur l’univers créé par les Ludonautes, le monde de Luma, va être édité en complément des 6 jeux prévus pour cette gamme et cet univers. Un site y sera également dédié, avec des énigmes à résoudre et des choses à découvrir, toujours dans le même univers. C’est donc un projet de grande ampleur, ambitieux et très intéressant que propose Ludonaute, et aujourd’hui je vous parle donc du premier “chapitre” de cette épopée, Oh Capitaine.

Le point matos.

Oh Capitaine !

Par quoi commencer… Déjà, c’est beau, les illustrations, font plus qu’envie, beaucoup de gens y ont participé comme pascal Quidault (Sherlock Holmes détective conseil, T.I.M.E. Stories, Hit Z Road …) et Tom Vuarchex, et le packaging est juste excellent, c’est une boite fourreau, avec à l’intérieur, un chouette petit thermo pour y ranger le matériel. Le matos est de très bonne qualité, on y trouve 35 cartes, 6 plateaux aventuriers recto verso, 30 pièces en carton, une bouteille avec un message à l’intérieur, et la grotte du Nukha.

Oh Capitaine !

Comment ça se joue ?

Dans Oh Capitaine, le but est de récupérer le plus beau butin, en bluffant le capitaine, car vous devez lui déclarer toutes vos trouvailles, mais vous n’êtes pas obliger de lui dire la vérité.

La mise en place est simple, chaque joueur prend un plateau aventurier, on place les pièces d’or a proximité de tout le monde, la grotte du Nukha avec les cartes fouille à l’intérieur, on y place la carte nomade (qui annonce la fin de la partie) dans les 5 dernières de la pile, et on désigne un capitaine. Le capitaine prend 5 pièces d’or, la bouteille sous laquelle il y a 3 cartes (c’est la défausse), et les autres joueurs prennent 3 pièces et une carte bourse placée face cachée devant le plateau aventurier.

Un tour de jeu est très simple, on commence par regarder si on a plus de pièces que le capitaine. Si c’est le cas, on a le choix entre :

  • La mutinerie : vous devenez le nouveau capitaine, vous prenez donc la bouteille, ainsi que la défausse (que vous pouvez consulter à tout moment), et 1 pièce d’or, mais votre tour se termine, vous ne fouillerez pas la grotte du Nukha.
  • L’allégeance : dans ce cas, vous respectez le capitaine, et vous lui donnez 1 de vos pièces et votre tour peut continuer.

Oh Capitaine !

Ensuite on explore la grotte, l’aventurier pioche une carte, et la regarde secrètement. Puis vous annoncez au capitaine votre trouvaille, vous pouvez lui dire la vérité, ou lui mentir, tout dépend de ce que vous avez trouvé, de ce qui peut intéresser le capitaine, et de ce qui vous intéresse vous. Le capitaine a donc 2 choix qui s’offrent a lui :

  • Il achète la trouvaille : il vous fait confiance, votre trouvaille l’intéresse, il vous paye donc 1 pièce d’or et révèle la carte. Si le capitaine a acheté ce qui lui a été annoncé, il peut utiliser le pouvoir de la carte, s’il a été trompé, il place la carte avec le reste de son butin.
  • Il vous laisse la trouvaille : ce que vous avez trouvé n’intéresse pas le capitaine, il vous laisse la trouvaille et vous allez donc pouvoir cibler quelqu’un et appliquer l’effet de la carte que vous avez annoncé, mais sans la révéler.

Oh Capitaine !

L’aventurier ciblé lui a plusieurs options, il peut accepter cette attaque, sans broncher, vous ne révélez donc pas votre carte et appliquez l’effet que vous aviez annoncé. L’aventurier ciblé peut aussi vous accuser de bluff, dans ce cas vous devez révéler votre carte, et si vous avez effectivement bluffé, vous vous êtes fait avoir, l’effet de la carte ne s’applique pas et en plus vous devez donner 1 pièce à cet aventurier. Par contre, si vous n’avez pas bluffé, vous révélez votre carte, le joueur ciblé vous donne 1 pièce, et vous appliquez l’effet de votre carte.

Les cartes ont différents effets :

Le pistolet : il permet de choisir une carte chez un aventurier et de la défausser.

Le lézard : il permet de voler 1 pièce a au aventurier

Le grappin : il permet de voler une carte chez un autre aventurier.

La lanterne : elle permet de révéler une carte face cachée chez un autre aventurier.

L’œuf de Nukha : il n’a aucun effet, et il est interdit d’en posséder, chaque œuf de Nukha en votre possession en fin de partie vous sera facturé d’une pièce d’or.

La partie prend fin lorsque l’on révèle la carte Nomades, les joueurs vont révéler leur butin, et ça se joue à la majorité, le joueur qui aura le plus de pistolet prendra le jeton majorité associé (qui vaut 4 points), il en va de même pour les lézards et les grappins. Ensuite on y ajoute les cartes bourses et les pièces d’or ramassées durant la partie et vous avez votre score final. Le joueur qui a le plus de point remporte la partie.

Oh Capitaine !

Alors du coup ça dit quoi ?

Pour ce premier jeu tiré de l’univers de Luma, Ludonaute nous propose un jeu de bluff, plutôt bien pensé, la mécanique est simple, c’est fluide, les tours sont très rapide, on a pas le temps de s’ennuyer. Je ne suis pas trop jeu de bluff à la base, mais j’ai trouvé ça plutôt fun, et un peu vicieux sur les bords.

Oh Capitaine est un donc un bon petit jeu, pour peu que l’on apprécie les jeux de bluff, avec un univers très riche, doté d’un matos impeccable. J’attends avec impatience la suite, car le concept sur Serial Game est vraiment une bonne idée, il faut juste espérer que les jeux soient à la hauteur du projet.

Oh Capitaine !

Oh Capitaine ! est un jeu de Florian Siriex, édité par Ludonaute et distribué par Asmodée, pour 3 à 6 joueurs, pour des parties de 20 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*