Pandemic legacy
Jeux de plateau

Pandemic Legacy : la review

Pandemic Legacy : sauvez le monde !? Oui mais à quel prix ?

“Le monde est au seuil de la catastrophe. Dans Pandemic Legacy, votre équipe d’élite doit repousser quatre maladies mortelles pendant une année complète. Chaque mois amènera son lot de surprises et chacune de vos actions aura un impact sur les parties suivantes. Quelles villes tomberont ? Parviendrez-vous à empêcher les maladies de décimer l’humanité ? Le destin de l’humanité est entre vos mains !”

Cette semaine je vous propose une expérience unique, une fois lancée, aucun retour en arrière n’est possible. Cette expérience s’appelle Pandemic Legacy, c’est comme le jeu Pandémie, mais en Legacy. Alors oui comme ça, ça veut pas dire grand chose, le principe du jeu “Legacy” est de rendre votre jeu évolutif, chaque partie et chaque décision aura un impact irréversible sur les parties futures.

Le point matos.

Comment ça se joue ?

Pandemic Legacy se joue de la même manière que Pandémie à quelques exceptions près. Après avoir fait la mise en place, mis les cubes maladie sur 9 villes, on passe au tour de jeu. Un tour de jeu se décompose en 3 phases :

  • Effectuer 4 actions
  • Piocher 2 cartes
  • Piocher des cartes de propagation

Pandemic legacy

Le joueur actif effectue donc 4 actions, et parmi ces actions un joueur peut :

  • Se déplacer : selon le mode de déplacement choisi, la marche à suivre peut être différente. Certains déplacements nécessitent de défausser des cartes.
  • Traiter la maladie : pour 1 action, un joueur peut retirer du plateau un cube dans la ville où il se situe.
  • Construire un centre de traitement : il suffit de défausser la carte de la ville où l’on se trouve. Ces bâtiments permettent de se déplacer de centre en centre, et donc de se rendre à l’autre bout du monde beaucoup plus vite.
  • Partager des connaissances : il est possible, lorsque l’on se trouve sur la même ville qu’un autre joueur, de s’échanger des cartes.
  • Trouver un remède : si vous avez 5 cartes de la même couleur en main, vous pouvez vous rendre dans le centre de traitement le plus proche et défausser ces 5 cartes, ce qui vous permettra de trouver le remède de cette maladie (surtout que c’est un peu le but du jeu).

Pandemic legacy

Ce qui diffère du Pandémie “classique”, c’est le paquet de carte Legacy qui au fur et à mesure du jeu, vous donne de nouvelles instructions, de nouveaux objectifs, on vous demande même de détruire certaines cartes (et oui on doit déchirer la carte en question) … Parfois on vous demande d’ouvrir un volet d’un dossier secret, dans les dossiers secrets, vous avez des autocollants, qu’il faut placer sur le plateau, des nouveaux éléments de règles à coller dans la règle de jeu … Donc voila, quand je parle de jeu évolutif, c’est de ça dont je parle, plus on avance dans le jeu, plus nous avons de nouveaux éléments qui changent de manière irréversible les parties futures.

C’est assez excitant, d’avancer dans l’inconnu, de voir la situation s’empirer, et de se dire que la prochaine partie va être corsée. Mais c’est également assez particulier en même temps de se dire que plus on avance, plus on modifie les choses, on détruit des cartes, et que une fois notre jeu terminé, la boite est inutilisable.

pandemic legacy

Je peux aisément comprendre que ce principe puisse rebuter certain joueur, mais la campagne entière représente malgré tout un bon paquet d’heures de jeu, l’expérience et le nombre d’heure de jeu justement, rentabilise largement le prix.

Ce qui m’amène à ma conclusion, Pandemic Legacy est un très bon jeu, prenant, innovant excitant, simple dans sa mécanique, mais technique dans sa pratique, avec une bonne durée de vie, donc allez y, les yeux fermés.

Pandemic Legacy est un jeu de Rob Daviau et Matt Leacock, édité par Filosofia et distribué par Asmodée, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 60 minutes.

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*