skylands
Jeux de plateau

Skylands : la review

Skylands : des îles suspendues.

skylands

“Le monde de Skylands a été détruit et les seuls vestiges qui en restent sont des fragments d’iles dérivants dans les airs. Cependant, en utilisant leurs pouvoirs mystiques, les habitants peuvent réussira réunir les différents fragments. Ils ont en effet le pouvoir d’utiliser les énergies de la foret, des montagnes et des cristaux afin de créer de nouvelles iles et de fournir de l’énergie a leurs villes.”

Aujourd’hui je vous présente un jeu Queen Games, encore un ! oui le jeu est sorti il y a plusieurs mois de cela, et je suis à la bourre, c’est donc avec un peu de retard que je vous livre mon test de Skylands.

Le point matos.

skylands

Dans une boite de Skylands on trouve des tuiles, beaucoup de tuiles, 120 pour être précis, 4 plateaux individuels, 4 plateaux d’action et un plateau réserve générale, 60 meeples, des marqueurs points de victoire … Donc oui pas mal de matériel, et le tout est de plutôt bonne qualité. Pour ce qui est des illustrations, Queen Games commence à faire quelques efforts, et ça se voit, la première chose à laquelle j’ai pensé en voyant la boite de Skyland, c’est le film Avatar, des îles suspendues, un personnage féminin d’une couleur atypique… Les illustrations du matériel est dans la même veine, sans être transcendant, c’est plutôt réussi.

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple, on place les plateau d’action et la réserve générale au centre de la table en y disposant les meeples, chaque joueur prend un plateau individuel. Ensuite on forme la réserve de tuile et on met en place les tuiles îles spéciales selon les indications de la règle de jeu.

Une partie de Skylands se déroule en plusieurs tours de jeu et chaque tour le joueur actif déplace son pion sur un plateau d’action et effectue l’action qui correspond. Il y a 4 plateaux d’actions :

  • Découvrir de nouvelle tuiles : lorsque vous posez votre meeple sur ce plateau d’action, vous allez révéler autant de tuiles que de joueur plus une, et dans l’ordre du tour chaque joueur va pouvoir en choisir une, et le joueur actif a un bonus il peut en prendre une deuxième. Les tuiles sont posées sur le plateau individuel afin de former des iles, il faut que les tuiles correspondent en tout points.
  • Déployer des habitants : avec cette action, vous allez pouvoir poser sur une île complète des habitants, sur chaque case inoccupée de cette île. Le joueur actif lui peut le faire sur 2 îles différentes.
  • Créer de nouvelles îles : vous allez pouvoir choisir dans l’ordre du tour une tuile île spéciale, en payant le coût en habitant. Ces tuiles ont des effets immédiats ou permanents, rapportent aussi des points de victoire, et elles sont soumises aux mêmes règles de placement que les autres tuiles. Le joueur actif a une réduction de coût sur les habitants blanc.
  • Convertir de l’énergie : avec cette action, vous allez pouvoir convertir les habitants bleus qui sont sur une île complète. Pour cela il suffit de déplacer ces habitants sur des emplacements de ville libre, et pour chaque habitant ainsi déplacé, vous gagnez 1 point de victoire. Comme d’habitude le joueur actif a un bonus, il peut soit déplacer des habitants d’une ou deux îles vers une ile, soit déplacer les habitants d’une île vers deux villes.

skylands

La partie prend fin des qu’un joueur n’a plus de cases vides sur son plateau, ou dès qu’il n’y a plus de points de victoire dans la réserve.

Ensuite pour le décompte des points, les joueurs vont perdre 2 points de victoire par cases vides sur leur plateau, 1 point de victoire par paire d’habitant sur leur plateau. Chaque île complète rapporte 1 point de victoire, on compte également les points des îles spéciales, et le joueur qui totalise le plus de point gagne la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Skylands est un jeu de pose de tuiles, mais pas que, à chaque tour on est obligé de se déplacer pour effectuer une autre action, donc non on ne pose pas des tuiles à chaque tour. Ce n’est pas toujours simple de bien remplir son plateau, et de constituer des îles, et que tout se complète parfaitement, des fois ça le fait, et des fois … bah non. Donc oui il y a un peu de hasard, car selon le tirage des tuiles, bah ça arrange pas forcement.

skylands

Skylands est un bon jeu, il fonctionne très bien, la mécanique est simple, les tours sont rapide, mais je dois dire que je suis passé complétement à coté, le jeu ne m’a pas parlé plus que ça, alors que jetait plutôt confiant à la lecture des règles, mais après 2 parties je n’ai pas eu envie d’y revenir. Skylands n’est pas un mauvais jeu, je suis juste pas la cible de ce jeu, et oui des fois ça arrive.

Skylands est un jeu de Shun et Aya taguchi, édité par Queen Games et distribué par Atalia, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 30 à 60 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*

Vous aimerez aussi