Jeux de plateau

Wa Chat Bi : la review

Wa Chat Bi : les yeux plus gros que le ventre

CQsLZucWsAA99-G.jpg_large

Aurez-vous les yeux plus gros que le ventre ?
Un concours du plus gros mangeur s’organise. En tant que petit chat gourmand, vous ne pouvez résister à l’envie d’y participer.
Mais aurez-vous l’estomac assez solide ? Dans Wa Chat Bi vous devez manger le plus de plats possibles en évitant de tomber malade.”

On continu la série des Mini Games, avec aujourd’hui Wa Chat Bi, où vous allez manger du sushi à ne plus en pouvoir. A vous de gérer votre estomac, et d’écouter votre corps, pour éviter de vomir sur vos adversaires.

Le point matos.

Wa Chat Bi est un jeu de carte, donc 72 cartes au menu et des pions indigestion. Les illustrations sont très fun, et donnent faim, et son signées Wee Yee Chongt.

Comment ça se joue ?

En début de partie chaque joueur reçoit 5 cartes. Parmi ces cartes, il y a des cartes de valeur, allant de 2 à 7, et des cartes action. Une fois que tout le monde a ses cartes, on place une carte indigestion dans le paquet et on mélange.

Wa Chat Bi

Le premier joueur joue une carte de sa main, face visible à coté de la pioche. A son tour le joueur suivant a le choix parmi 4 possibilités :

  • Servir un plat : il suffit de jouer une carte de votre main, mais cette carte doit être identique à la carte deja posée.
  • Manger une bouchée : si vous choisissez de manger une bouchée, vous allez piocher autant de carte que la sommes cartes qui ont été posées face visible. Si vous piochez une carte indigestion, vous prenez un pion indigestion et votre tour se termine. Sinon vous jouez un nouveau plat.
  • Jouer une carte action : une carte action peut être jouer à votre tour sur n’importe quel plat. Avec ces cartes vous pouvez rajouter un plat à ceux deja joués, changer le sens du tour, ou designer le prochain joueur.
  • Sauter un plat : pour sauter un plat, il suffit de poser 2 cartes identiques, ce qui a pour effet de changer le plat en cours, les autres cartes sont alors défaussées, et une des 2 carte jouée devient le nouveau plat.

Wa Chat Bi se joue en une succession de manche, qui se termine lorsqu’un joueur pioche une indigestion. Lorsqu’une indigestion est piochée, il est possible d’en remettre une dans la pioche, il peut y avoir au maximum 6 cartes indigestion dans le tas de carte, et ça devient très vite dangereux.

La partie prend fin dès qu’un joueur possède 3 pions indigestion, ce joueur est éliminé, et le joueur qui a la moins de pions indigestion remporte la partie. En cas d’égalité, celui qui a le plus de carte en main est le plus gros mangeur, et est donc le vainqueur.

Wa Chat Bi

Le but étant de se faire une grosse main dès la première manche, car il n’y a qu’une seule carte indigestion dans la pioche et donc le risque de se prendre une indigestion est minime. Ensuite il faut jouer intelligemment, utiliser ses cartes action au bon moment, et observer les mains des autres joueurs qui se vident, afin de les obliger à manger une bouchée, une grosse bouchée.

Bref de la prise de risque, de la stratégie, des coups bas, et des sushis, voila ce qui vous attend dans une boite de Wa Chat Bi et il est vraiment très fun, et se révèle très vite addictif.  Donc oui je vous conseille Wa Chat Bi, vous passerez un très bon moment, le jeu s’explique en 2 minutes, facile à mettre en place, à emporter, et le tout en 20 minutes de parties. Ne courrez pas encore dans votre boutique préféré tout de suite, Wa Chat Bi n’est pas encore sortie, c’est prévue pour le 1 avril 2016, et non ce n’est pas un poisson d’avril.

Wa Chat Bi est un jeu de Kuraki Mura, édité par Iello, pour 3 à 7 joueurs, pour des parties de 20 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*