welcome
Jeux de plateau

Welcome : la review

Welcome : to your perfect home

welcome

“Dans Welcome, vous incarnez des architectes américains durant les Fifties, en plein baby boom. Mais la concurrence est rude ! Qui respectera au mieux les plans projetés par la ville en créant dans les trois rues qui lui sont confiées les plus beaux lotissements, avec de luxueux parcs et des piscines de rêves ?”

On continue dans la série des Roll & Write, sauf que le jeu que je vous présente aujourd’hui se joue sans dés, et oui car à un moment il faut savoir se démarquer, un Roll & Write oui, mais avec des cartes !

Le points matos.

welcome

Commençons par les illustrations qui sont vraiment très chouettes, ça fait très publicités américaines des années 50, c’est très typé, coloré et feutré, mention spéciale aux aides de jeu avec ses affiches de pub et de films détournées, c’est vraiment très réussis et c’est signé Anne Heidsieck. Niveau contenu un gros bloc de feuilles de marque, 4 aides de jeu,  et plus d’une centaine de cartes de bonne qualité.

Comment ça se joue ?

La mise en place est simple, chaque joueur se muni d’une feuille, d’une aide de jeu si besoin, on fait 3 piles de cartes de 27 chacune, on place 3 cartes plan face visible, et on peut commencer.

welcome

Au début du tour, on va révéler la première carte de chaque pioche, et la placer à coté de sa pioche. La carte ainsi révélée est associée à la carte du dessus de la pioche ou est inscrit un numéro. Les joueurs vont donc tous en même temps choisir une des trois combinaisons. Le chiffre que vous choisissez doit être inscrit dans une des maisons de votre feuille, mais il faut faire attention, car sur une ligne, il ne peut y avoir 2 fois le même chiffre (sauf cas particulier), et les chiffres doivent être en ordre croissant. Si par malheur vous ne pouvez placer un chiffre dans une maison vide, et bien vous cochez un refus de permis, ce qui vous amènera à perdre des points et cela peut aussi déclencher une fin de partie.

Avec ce chiffre est associé une action, un effet, et il y en a 6 différents :

  • Géomètre : cette action permet de mettre des barrières entre 2 maisons, ce qui permet de créer des lotissements, et ces lotissements permettent de valider des cartes plan et de faire des points avec l’action agent immobilier, qui rapportent des points en fin de partie. Il est possible de créer pleins de petits lotissement, et d’en créer justement des plus grands, tout dépend de votre objectif et des cartes plan.
  • Agent immobilier : sur votre feuille il y a un emplacement pour l’action de l’agent immobilier, qui permet d’augmenter la valeur des différents lotissements. La valeur des lotissements de 2 maisons peuvent rapporter jusqu’à 3 points, et les lotissements de 6 maisons peuvent rapporter jusqu’à 12 points.
  • Le paysagiste : cela vous permet de créer un parc plus ou moins important dans la rue ou vous avez construit ce tour ci. Vous cochez donc le premier cercle de votre parc, et plus vous le faite et plus ça rapporte de points. Selon la rue, les parcs rapportent de 10 à 18 points.
  • Le fabricant de piscine : cette action est directement associé au chiffre que vous avez choisi, si vous le pouvez inscrivez le chiffre dans une maison avec piscine. Cela vous permet de cocher une case dans l’emplacement piscine de votre feuille, et plus vous avez de piscines et plus ça rapporte de points.
  • L’agence interim : cela vous permet de faire +/- 2 à la carte qui lui est associée, ce qui peut s’avérer extrêmement pratique dans certains cas. Lorsqu’un joueur utilise cette action, il coche immédiatement une case dans l’espace interim de sa feuille, et le joueur qui en a le plus abusé remporte 7 points, le deuxième 4 et le suivant 1 point.
  • Le numéro bis : cela permet de construire une maison avec un numéro déjà présent sur votre feuille, mais ces 2 maisons doivent bien sur être adjacentes, et plus vous avez de numéro bis, et plus vous avez de points, en moins, en fin de partie, cela va jusqu’à 28 points, donc à consommer avec modération.

welcome

Vient s’ajouter à tout cela une petite course à l’objectif, car les cartes plan sont des objectifs, et lorsque l’on est le premier à remplir les conditions d’une carte plan, et bien on marque plus de points que ceux qui suivront.

la partie prend fin de 3 manières différentes :

  • Lorsqu’un joueur a coché son troisième refus de permis.
  • Lorsqu’un joueur a rempli 3 objectifs.
  • Lorsqu’un joueur a construit toutes les maisons de ses 3 rues.

welcome

On passe au comptage des points en suivant sa feuille de score, et le joueur qui a le plus de points remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Welcome a su se démarquer des autres Roll & Write avec son système de de combinaisons de cartes, pas de hasard avec des dés, mais du hasard avec un tirage de cartes aléatoire. Donc oui quoi qu’il arrive certains rageront car il n’y a pas la bonne combinaison de cartes au bon moment, il faut veiller à placer les bons chiffres aux bons endroits, pour ne pas se bloquer, mais même en faisant attention, ça arrive, et c’est le jeu.

Welcome est donc un excellent jeu, une course aux objectifs, aux points, la partie peut prendre fin prématurément, avant que l’on ait pu mettre ses plans à exécution, mais c’est le jeu c’est frustrant, mais qu’importe, c’est pas grave, on en refait une dans la foulée, et c’est tant mieux !! Donc oui je vous conseille Welcome, car il est malin, accessible, rapide comme tout bon Roll & Write qui se respecte.

welcome

Welcome est un jeu de Benoit Turpin, édité par Blue Cocker et distribué par Blackrock Games, pour 1 à 100 joueurs, pour des parties de 25 minutes.

 

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*

Vous aimerez aussi