Toys

MAZINGER Z BANDAI : LA REVIEW

Avant Goldorak il y eu Mazinger Z. Un des premiers robots géants nés de l’imagination fertile de l’illustre Gō Nagai à qui on devait déjà Devilman. En 1972 la série animée sort au Japon produite par les studios Toei. L’univers de Mazinger Z prépare déjà au Grandizer-verse qui reprend la plupart des canons ( c’est le cas de le dire car quasi toutes les armes de Goldorak / Frendizer sont déjà sur le Mazinger Z ). Sorti en 2001 ce kit produit par Bandai a attiré mon attention par son design et la nostalgie auquel il faisait appel ! Voyons ensemble ce mécha-monument de la culture animé.

Quelques éléments comparatif des méchas de Go Nagai

Le générique Français de Mazinger Z

Une très belle et courte explication de la chronologie de la saga

Ici le générique du film sorti en 2017 qui rend un bel hommage à la licence

Le déballage

En vidéo :

En photos :

L’assemblage

Commençons par les mauvais points : Un peu plus grand qu’un HG mais pas autant qu’un MG le Mazinger Z se distingue par un assemblage par vis des parties hautes des articulations jambes et bras. Détail qui pourrait passer quasi inaperçu si le filetage était suffisant pour les vis fournies. Il a donc fallu agrandir ce même filetage à la meche miniature afin de faciliter le montage, bref pas glop et pas facile pour un premier montage pour celui qui n’a jamais monté de maquette Bandai.

Les pièces en caoutchouc ( torse / “bassin” / bottes ) donnent une belle tenue au robot en le rendant plus lourd et plus stable ( notamment au niveau des pieds ) ca c’est pas mal mais le reversd e la médaille c’est un matériau ou les traces de grappes ( à voir après peinture mais je ne suis pas convaincu ) restent et sont vraiment marqués. Les retirer n’est pas une mince affaire et il reste toujours une trace d’ergot assez vilaine.

Pour le reste l’assemblage est nickel, mention spéciale pour le backpack dont le look rétro et les couleurs sont vraiment agréables. Cette pièce est à elle seule un vrai petit bonheur.

Le rendu en montage à blanc

La tête du mécha accompagnée de son vaisseau de commande est déjà une vraie réussite, le Mazinger Z une fois assemblé est un bel objet au touché solide et résistant ! Le Fulguro-Poing fourni avec le kit ravira les plus nostalgiques d’entre nous ( attention il dépote sévèrement donc attention les yeux ! ). Il aura manqué quelques accessoires supplémentaires comme des mains en plastique et non en caoutchouc et cela aurait été parfait.

Vous pourrez trouver la version Mazinger Z Infinity sur le site de notre partenaire Plaza Japan ( elle sort fin aout 2018 )

MAZINGER Z BANDAI
8.1
MAZINGER Z BANDAI
Les bons points
  • La nostalgie bien sur !
  • Les pieces souples donnent plus de poid et donc de stabilité au robot.
  • Même avec un montage à blanc sans même de panel lining il est tres efficace
  • Le Fulguro-poing !
Les mauvais points
  • Les pièces souples s'daptent parfois mal et qui gardent des "ergots" pas très jolis
  • L'assemblage des pièces d'articlation avec des vis, pas facile et cela demande de retravailler le filetage car trop étroit.
  • Rendu Global
    9
  • Couleurs
    7
  • Articulations
    7
  • Assemblage
    8
  • Fun
    9
  • Accessoires
    8
  • Stickers
    9
Catégories
Toys

Tombé bien trop tôt dans un bain de culture Geek, je suis l'affreux jojo créateur de TAG alias ToysAndGeek. J'ai passé depuis longtemps ma date de péremption mais je garde un enthousiasme d'enfant pour les bonnes choses de la vie !

Laissez une réponse

*

*