Jeux de plateau

Dice Forge : la review

Dice Forge : des faces et des Dieux

Dice Forge

“Héros, soyez prêts ! Les Dieux offrent une place à leurs côtés à celui qui triomphera de ses concurrents. Votre courage et votre astuce seront vos meilleurs alliés, grâce aux dés offerts par les Dieux, récoltez les ressources qui vous assureront la victoire !

Vos dés divins sont exceptionnels : leurs faces sont amovibles ! Personnalisez vos dés en cours de partie pour devenir plus puissants. Faites des offrandes en or aux dieux pour obtenir de meilleures faces de dé. Améliorez votre dé pour récolter les ressources dont vous avez besoin. Mesurez-vous aux épreuves concoctées par les dieux pour augmenter votre gloire et gagner des récompenses. Maîtrisez votre destin en contrôlant votre chance aux dés, seul le meilleur rejoindra les Dieux !”

Quand Libellud sort un jeu, c’est toujours un évènement, parce que Libellud n’a pas un rythme de sortie soutenu, c’est un éditeur qui préfère prendre son temps et bichonner ses jeux avant de les sortir, et qu’on est rarement déçu. Pour ma part j’ai connu Libellud avec la sortie de Seasons, mais Libellud est aussi l’éditeur de Mysterium, Loony quest, Lord of Xidit et bien sur Dixit qu’on ne présente plus.

Lors du FIJ de Cannes 2016, Libellud présentait un proto de leur prochain jeu, un certain Dice Forge, qui était deja très abouti pour un proto, ça faisait deja très envie. Un an et demi après, le jeu a tourné sur pas mal de festival, et a pas mal évolué aussi, autant au niveau du gameplay et du design, et c’est avec presque un mois d’avance que je vous dit tout sur ce jeu, que j’ai tant attendu, et je pense ne pas être le seul.

Le point matos.

Que dire de cette boite ? Je vais deja vous parler des illustrations, la boite est toute en sobriété, on dirait un écrin, c’est beau mais pas tape à l’œil. Pour le reste, les illustrations sont juste parfaites, elles collent parfaitement au thème, c’est fin, détaillé, Biboun a fait un travail monstrueux, si son nom vous dit quelque chose c’est surement normal car il a déjà illustré de nombreux jeux comme Time Bomb, Zombie 15, Kenjin, Happy Pigs ou bien encore Chimère.

A l’intérieur de la boite, il y a surement le meilleur thermoformage que j’ai pu voir pour un jeu, tout a sa place, ça ne bouge pas, c’est fonctionnel. La boite est également un outil lors d’une partie, puisque le plateau des faces de dés est posé à l’intérieur, et d’autres éléments y sont accessibles. Dans cette boite nous avons 8 dés à faces amovibles (et facilement amovible), et pas moins de 108 faces, 4 pions, 96 cartes, un plateau de jeu, 4 plateaux individuels …  La qualité des cartes, du plateau et des plateaux indiv est un poil légère, ça aurait put être un peu plus épais tout ça, mais cela aurait surement impacté le prix, encore une fois je cherche la petite bête, mais c’est un peu mon rôle quand même.

Comment ça se joue ?

Là où c’est bonheur, c’est pour la mise en place, lors de la première ouverture de la boite, vous suivez les instructions du livret de règles, vous mettez tout en place à l’intérieur. Un fois que tout ça est fait, ce rangement sera toujours le même et facilitera grandement les mises en place de vos futurs parties. Donc en gros la mise en place prend 2 minutes, on place le plateau au centre de la table, on y a place les cartes autour, chaque joueur prend un plateau perso, les cubes qui vont avec, 2 dés, on place le plateau temple (celui avec les faces de dés) à l’intérieur de la boite, que l’on place au bout du plateau et c’est partie.

Dice Forge

Un tour de jeu est hyper simple et se compose de 4 phases :

  • Les faveurs des dieux : lors de cette phase, tout les joueurs lancent leurs 2 dés en même temps, et récoltent les ressources indiquées sur les dés. Selon comment votre dé est forgé, cela peut être des points de victoire, des pouvoirs spéciaux, des multiplicateurs …
  • Appeler des renforts : à ce moment il n’y a que le joueur actif qui joue, si le joueur actif a des cartes à effet renfort (avec une roue crantée) et bien il peut activer chacune d’elle dans l’ordre de son choix. Certaines cartes permettent de relancer un dé, de prendre des ressources …
  • Effectuer sont action : le joueur actif peut faire une action parmi les 2 proposées. Il peut faire une offrande aux Dieux, et acheter au prix de quelques pépites d’or, une ou plusieurs face de dés strictement différentes. Il remplace ensuite les faces de ses dés par celles fraichement achetées. Ou bien, le joueur actif peut choisir d’accomplir un exploit, dans ce cas vous placez votre pion en face de la carte que vous souhaitez prendre, vous en payez le coût. Une fois la carte acquise, vous pouvez bénéficier de son effet immédiat si elle en a un. Les cartes rapportent des points de victoire, c’est une info non négligeable pour gagner la partie.

 

  • Effectuer une action supplémentaire : pour 2 fragments solaire, et une fois par tour, vous pouvez effectuer une action supplémentaire, et ça peut être intéressant.

Une fois ces 4 étapes accomplies, une nouvelle manche débute, et le joueur à la gauche du joueur actif devient le nouveau joueur actif. Tout le monde relance ces dés et c’est reparti mon kiki.

Un partie de Dice Forge se déroule en 9 ou 10 manches selon le nombre de joueur, donc ça va quand même assez vite.

Alors du coup ça dit quoi ?

Comme vous l’avez peut être compris, ça fait un bout de temps que je l’attendais celui ci, et mes premières parties furent laborieuses, décevante, c’était étrange, ça ne fonctionnait pas, c’était trop rapide … Bref c’était tout pourri, et c’était complétement de ma faute, car j’avais mal interprété un élément de règle, alors que c’est très clair sur la règle, c’est juste moi, je dois lire trop de règles de jeu.

Une fois les règles bien intégrées et bien interprétées, ce fut une autre histoire, et j’ai enfin pu voir le potentiel du jeu. Dice Forge propose un système innovent, le Dice Crafting, ou bien l’art de façonner son dé à sa manière, et ça fonctionne vraiment. Alors oui ça reste des dés, et il y a forcement de l’aléatoire, mais si vous avez bien œuvré, vos dés peuvent être très puissant, et rapporter beaucoup.

Dice Forge ne déçoit pas, loin de là, le jeu est plaisant à jouer, rapide, peut être même trop, les manches s’enchainent très vite, et cela peut être frustrant, mais cela fait partie du jeu, il faut surveiller le compte tour, pour ne pas se laisser surprendre. J’ai quand même un petit regret, je trouve qu’il n’y a pas assez de cartes épreuve, j’en veux plus !!!

Dice Forge est, sans surprise, un très bon jeu, peut être trop familial pour certain, mais cela reste dans la ligne éditorial de Libellud, de donner accès à ses jeux au plus grand nombre. Dice Forge propose un jeu de construction de dé avec de multiples possibilités, (je rappelle qu’il y a quand même 108 faces de dés, ce qui laisse du choix) fun, beau, accessible, tendu et très riche en terme de strategie, de choix … et je pense qu’il va tourner un petit moment celui ci, un des jeux de l’été, assurément.

Dice Forge est un jeu de Régis Bonnessée, édité par Libellud et distribué par Asmodée, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 45 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*