warp's edge
Jeux de plateau

Warp’s Edge : la review

Warp’s Edge : un jour sans fin

warp's edge

“Vous êtes Taylor Minde, un pilote débutant de la Bordure Extérieure. Vous êtes à présent seul, et vous enchaînez les sauts à travers des portails de distorsion, appelés des Warps, dans l’espoir de rentrer chez vous. Mais à chaque nouveau Warp, vous vous retrouvez derrière les lignes ennemies ! Il est trop tard pour battre en retraite. Quelques instants avant que vous ne soyez pulvérisé, le protocole expérimental SAUVEUR du vaisseau vous renvoie dans le temps au début du combat. La flotte ennemie est de nouveau face à vous… “

Aujourd’hui je vous présente le deuxième jeu de la gamme “série héro solo” de chez Renegade, le premier étant le Défi de la Reine, donc la chronique se trouve ici. Ce deuxième jeu c’est Warp’s Edge, un jeu de SF, de Bag Building, alors vous allez me dire c’est quoi ce machin ? Et bien le Bag Building, c’est le même principe que le Deck Building, sauf que au lieu d’avoir des cartes on a des jetons, que l’on place dans un sac, on va donc agrémenter notre sac de nouveaux jetons au cours de la partie.

Le point matos.

warp's edge

 

Dans une boite de Warp’s Edge, on trouve 2 boite de rangement pour placer les différents pions, les pions sont triés par types, le coût est même indiqué, bref c’est trop bien ! On y trouve ensuite une centaine de pions, un sac en tissu, 45 cartes, 2 fiches de chasseur stellaire, et 3 fiches vaisseau mère, le tout étant de très bonne qualité. Les illustrations sont hyper réussis, les vaisseaux sont vraiment chouettes, il y en a pas mal de différents, et c’est signé Tyler Johnson.

Comment ça se joue ?

Une partie de Warp’s Edge se joue en une série de Warp (manche), défini par le vaisseau mère que vous affronterez. Lors d’un tour de jeu vous allez résoudre 4 phases dans l’ordre :

  • Arrivée des ennemis : vous placez des cartes ennemi jusqu’à ce qu’il y en ait 4. Donc si vous avez buté des ennemis sur le tour précédent, vous remplissez seulement les espaces vides.
  • Action du pilote : avant de commencer la partie, vous avez pioché 5 jetons dans le sac, ces jetons vont vous permettre de faire des actions. Il y a des jetons laser, pour buter les ennemis, il y a les esquives, pour esquiver les ennemis. Il y a aussi des énergies, qui servent à acheter de nouveaux jetons, et à activer des cartes tactiques. Les vaisseaux ennemis ont une valeur d’attaque ou d’esquive à atteindre afin de pouvoir les détruire, et lorsqu’un vaisseau est détruit vous gagnez un ou plusieurs jetons récompenses que vous placez dans votre sac. Il est possible aussi d’assigner un jeton à un ennemi que vous ne pouvez pas détruire ce tour ci, cela permet de le neutraliser, il ne vous attaquera pas pendant la phase d’attaque.
  • Attaques des ennemis : chaque vaisseau ennemi qui n’a pas été neutralisé ou détruit va infliger des dégâts à votre chasseur stellaire. Pour chaque dégât que vous prenez vous devez vous défausser d’autant de pions de votre défausse, et baisser la valeur de votre bouclier. Si votre bouclier est à zéro, vous perdez de l’intégrité à la place, et si votre intégrité tombe à zéro, votre vaisseau est détruit.
  • Planification du pilote : durant cette phase vous piochez 5 nouveaux pions dans votre sac, c’est comme cela que vous recèperez les pions que vous avez gagné ou acheté durant les tours précédents. Si jamais vous ne pouvez pas piocher 5 pions, vous mettez fin au Warp. Vous recèperez tous vos pions, que vous replacez dans le sac, vous mélangez toutes les cartes ennemis que vous avez détruites, vous les mélangez, vous prenez une nouvelle carte tactique, et vous faites avancer le pion Warp sur la piste, et si c’était le dernier Warp, et bien vous avez perdu la partie.

warp's edge

Pour gagner une partie de Warp’s Edge, il faut donc arriver à bout du vaisseau mère avant le dernier Warp, sinon il faudra recommencer une partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Warp’s Edge est donc un Bag Building, vous avez des pions de départ, et vous allez vous en servir pour buter des ennemis, et gagner des nouveaux pions qui vous serviront sur les tours suivant. Le principe de Warp est asses bien foutu, car vous allez au tout début, buter des ennemis facile, donc gagner et acheter de nouveaux pions, qui vous serviront sur le prochain Warp, ce qui fait qu’a chaque Warp vous serez de plus en plus fort. Il peut être intéressant de laisser les ennemis vous mettre des dégâts, afin d’épurer votre sac des pions de départ qui peuvent “polluer” votre tirage, surtout sur des moments délicats.

Warp’s Edge  est un très bon jeu solo, hyper immersif, à la croisée des films tels que Edge of Tomorow, un jour sans fin et Star Wars. La mécanique de jeu est très simple, bien pensée, le jeu est plutôt ardu, il faudra un peu d’acharnement de votre part pour gagner une partie. Dans la boite de Warp’s Edge il y a un récit dont vous êtes le héro, qui une fois lu en entier, selon vos choix durant le récit, vous imposera une mise en place spécifique, alors ce n’est pas obligatoire pour jouer, mais cela rajoute beaucoup à l’immersion, mais cela n’est que pour une partie. Je regrette donc le fait qu’il n’y ait pas un petit mode campagne qui aurait rajouté de l’intérêt au jeu, même s’il est loin d’en être dénué.

warp's edge

Warp’s Edge est un jeu de Scott Almes, édité par Renegade France, pour 1 joueur, pour des parties de 40 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*