zombicide green horde
Jeux de plateau

Zombicide Green Horde : la review

Zombicide Green Horde : le fléau Orques

zombicide green horde

“Rien ne semble pouvoir enrayer le fléau zombie ! Aujourd’hui, ce sont les orques, nos ennemis d’antan, qui y ont succombé. Au-delà du conflit qui oppose les humains et les orques, c’est le combat de la vie contre la mort qui se déroule ici ! Au moment même où je vous parle, des zombies orques franchissent nos frontières et forment une horde verte qui s’apprête à engloutir le monde !

Mais les nécromanciens, leurs sombres maîtres, ont laissé une faille dans leur plan maléfique : vous ! Votre groupe de survivants endurcis n’est pas du genre à reculer face à la mort. Unissez-vous, prenez les armes et repoussez la horde sans jamais fléchir !”

On en est déjà à la 5ème boite de base de Zombicide, et c’est aujourd’hui la seconde boite issu de l’univers médiéval introduit par Black Plague, Green Horde que je vous présente aujourd’hui.

Le point matos.

zombicide green horde

Une boite de Zombicide, ça en impose toujours, et cette nouvelle boite boite ne déroge pas à la règle,  65 figurines de zombies Orques très bien détaillées, le niveau est monté d’un cran depuis Black Plague, 6 figurines de héro, 1 engin de siège, 6 plateaux de bord, 9 dalles de plateau recto verso, des pions, des pointeurs, 6 dés… bref pleins de matos. Pour les illustrations, c’est toujours du très bon travail, que ce soit les dalles du jeu, la boite les cartes ou les diverses illustrations du livret de règles, c’est beau et c’est signée Jeremy Masson, Nicolas Fructus et Louise Combal.

Quoi de neuf dans ce nouveau Zombicide ?

zombicide green horde

Donc pour ceux qui vivraient sur une autre planète, qui seraient passé à coté du phénomène Zombicide, je vous propose de lire ma review de la première boite sortie en décembre 2013 ici.

Green Horde propose des dalles avec des terrains particulier, des haies à traverser, des zones inondées, qui rendent les déplacements plus difficiles. Il y a aussi l’engin de siège, qui peut être utilisé pour 3 actions, et forcement un engin de siège ça fait très mal, donc ça peut vous aider à vous sortir de certaines situations. La grosse nouveauté dans ce Zombicide, c’est la Horde, les cartes de génération de zombies ont des symboles Horde, et il faudra mettre de coté un zombie du type généré, au fur et à mesure du jeu, une Horde va se former, et rentrera en jeu dès que la carte “La Horde arrive”, la Horde de Zombies rentre en jeu. De plus sur ce Green Horde, les Zombies sont plus fort, les walkers infligent 2 dégâts, les Fatty 3, ce qui rend le jeu un poil plus complexe.

Alors du coup ça dit quoi ?

Green Horde est une nouvelle boite de Zombicide, encore une, avec toujours autant de bon matériel, de belles figurines, et son petit lot de nouveauté.

Est ce que cela suffit ? Personnellement je trouve ce nouveau Zombicide moins intéressant que les précédents, on passe beaucoup plus de temps à échapper aux zombies, on a peu de temps pour fouiller, car même au niveau bleu, les zombies sont nombreux. Le concept de la Horde sur le papier est plutôt attrayant, mais sur le plateau, cela génère beaucoup (trop) de zombies, toutes les cartes Zombies possèdent une icône horde, donc la horde grossit très vite, et on se retrouve à mettre une vingtaine de zombies sur une case, du coup on se retrouve à faire une partie de cache cache avec la Horde.

Zombicide Green Horde s’adresse à ceux qui ne possèdent aucun Zombicide, ou aux fans hardcore du jeu, car cette boite est bien entendu compatible avec la précédente, ce qui en fait une grosse extension. Je conseillerais toutefois Black Plague si quelqu’un veut découvrir Zombicide, ou bien la toute première boite.

Zombicide Green Horde est un jeu Raphaël Guiton, Jean-Baptiste Lullien et Nicolas Raoult, édité par Edge et distribué par Asmodée, pour 1 à 5 joueurs pour des parties de 1 à 2 heures.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*