Antigraviator
Jeux vidéo

IGA 18 – Présentation de Antigraviator, la course du futur antérieur

“En 2210, la course a évolué au-delà des limites imaginables. Les nouvelles possibilités de terraformation associées aux avancées scientifiques concernant l’anti-gravité ont donné naissance à un tout nouveau spectacle : le tournoi Antigraviator”. Moi : “ouais c’est un jeu de course futuriste quoi !” C’est vrai quoi on s’en fout royalement des scénarios quand il s’agit d’un jeu de course ! Non ? Si je vous dis qu’Antigraviator est un digne hommage à Wipeout ou F-Zero cela devrait suffire amplement mais le studio derrière ce futur jeu en a décidé autrement. Soit.

Cybernetic Walrus était présent lors de l’Indie Garden Assembly afin de présenter son nouveau jeu de course futuriste. Élu prix du public ce jeu de pilotage de vaisseau fait indéniablement penser aux deux titres cités précédemment. Vous prenez part à des courses sur des circuits rendant fou n’importe quel pilote de F1 avec la présence de loopings ou de virages relevés. On retrouve donc plusieurs pistes avec des environnements assez distincts comme une ville, une zone enneigée et d’autres choses plus classiques. Il y a parfois quelques endroits avec des zones ouvertes ou des bifurcations mais les pistes essayées, quoique très bonnes, offrent une sensation de déjà vu désagréable.

Sentiment qui reste malheureusement même plusieurs semaines après avoir testé cette démo. Antigraviator a certes un excellent feeling manette en main mais je n’arrive pas encore à trouver ce qu’il a de plus que les autres comme le récent Wipeout Omega Collection. Même le pilotage ressemble trop fortement à son mentor avec une inertie propre aux vaisseaux flottants et résistants à la gravité. Même le système de power-up et de turbo ressemble au jeu de Psygnosis à la différence ici que les pouvoirs et armes semblent se déclencher directement lors du survol de la case plaquée au sol.

J’ai tout de même quelque chose pour féliciter le studio belge grâce à la réussite visuelle qui est un énorme exemple pour tous les développeurs Unity. De plus en plus de projets arrivent à produire des résultats hallucinants avec ce moteur et on se surprend souvent à prendre une claque dans la gencive quand on nous dit que c’est fait avec Unity. En plus d’être superbe, les développeurs ont eu la bonne idée d’ajouter un mode multijoueur en écran séparé : quatre personnes pourront se tirer la bourre sur le même écran et ça c’est cool !

Alors oui je me suis amusé. Oui Antigraviator est très bon mais j’ai l’impression qu’il n’invente pas grand-chose et que sa réussite ne pourrait être attribuée qu’à un certain élan de nostalgie face au trou béant de ce genre de jeu. Cela ne nous empêchera pas de lancer le titre si on en a l’occasion car oui, même si c’est une recette qui n’invente peut-être pas beaucoup, le jeu semble plutôt bon. Sortie prévue pour ce second trimestre 2018.

Site officiel : http://www.antigraviator.com

 

Catégories
Jeux vidéo

Élevé à la sauce PlayStation, Thomas est un gamer touche à tout mais qui joue toujours à des anciens titres. Il partage cette passion depuis 2008 et est passé par toutes les cases, du blog à Dailymotion et même la radio pendant 4 ans. Il tente maintenant de faire découvrir ce milieu au plus grand nombre via TechArtGeek ou via des vidéos sur YouTube ou Twitch.

Laissez une réponse

*

*