Seasons After Fall
Jeux vidéo

Test jeu vidéo : Seasons After Fall

Première fois découvert dans une cafét’ de la gamescom en 2014, Seasons After Fall se montrait enfin au public après quelques années de doute et de gestation. Épaulé depuis par Focus, le titre de Swing Swing Submarine s’est représenté quelques fois aux journalistes depuis tout en restant discret sur son contenu car les Montpelliérains souhaitaient garder quelques surprises. Depuis début septembre, le jeu est enfin sorti et voici notre avis.

Seasons After Fall

Seasons After Fall est avant tout un jeu de plateforme / aventure qui souhaite être disponible pour tout le monde. La volonté du studio est que n’importe qui essayant le titre puisse le terminer sans trop de problèmes. Quelques puzzles sont de la partie pour vous faire réfléchir cinq minutes mais il n’y aura pas d’autres grandes difficultés, enfin sur le papier, on y reviendra. Avec un titre plutôt accessible, Swing Swing Submarine a orienté son œuvre vers un conte plutôt qu’un jeu en soit. On contrôle une entité qui prend possession d’un renard tout mignon pour réveiller les quatre gardiens des saisons pour enfin exécuter un rituel bien mystérieux.

Seasons After Fall

La célèbre Adeline Chetail nous dirige d’une voix à craquer durant le long de cette aventure. Cette “graine” a besoin de réveiller les gardiens pour effectuer le rituel. Nous suivons alors ses directives et allons découvrir le monde de Seasons. Découpée en quatre grands morceaux, la carte possède autant d’univers différents visuellement se rapprochant de la saison qui lui est associée. La zone du gardien de l’hiver sera plus terme et renfermée que celle de l’été, celle de l’automne aura plus d’arbre, etc. Mais Seasons After Fall ne reste pas sur ce simple aspect car une fois les gardiens libérés, le jeu vous donne le contrôle des saisons en pouvant passer de l’une à l’autre à volonté, ce qui transforme petit à petit le titre en Metroidvania en version simplifiée. Les combinaisons sont nombreuses afin de passer certaines zones : par exemple pour passer un ravin, un geyser peut être glacé en passant en hiver, ce qui crée un grand glaçon tangible sur lequel on peut sauter pour passer le ravin qui nous bloquait.

Seasons After Fall

L’évolution d’accès aux saisons se réalise de façon très didactique à travers trois grandes étapes durant les huit heures de jeu. La première étape est très dirigiste et vous emmènera vers les gardiens un à un afin d’apprendre les conséquences d’un passage à la nouvelle saison débloquée. Une fois les quatre gardiens libérés, un problème survint et le monde s’ouvre totalement (ou presque car de nouvelles zones se débloquent dans la troisième partie) et demande d’utiliser toutes vos connaissances pour arriver à votre objectif, que l’on taira pour ne pas trop en dévoiler (pour les curieux, les vidéos du jeu sont disponibles plus bas). Sachez juste que vous allez voir du paysage et allez être guidé par quelqu’un d’autre car la graine a pété un câble.

Seasons After Fall

Toutes les mécaniques fonctionnent parfaitement, le renard se dirige très bien, le changement des saisons est magnifique. D’un point de vu technique, Seasons After Fall est réalisé avec une main de maitre, le jeu a quand même été dessiné quatre fois pour représenter toutes les saisons ! Les voix et les musiques sont aussi magiques et s’intègrent de la plus belle des façons dans l’histoire racontée. On aurait tenu un petit chef d’œuvre si le jeu ne s’engouffrait pas dans sa conception globale à cause d’un level design bancal. Comme énoncé au début, Seasons se veut être accessible à tout le monde, aussi bien aux gosses qu’aux papys et mamys, mais la construction des niveaux n’aide pas car on se perd très souvent à cause de trop grandes ressemblances sur certains morceaux. Il y a même certains moments où l’on débloque une partie de la carte, cela est montré par une cinématique, mais l’on a aucune idée d’où c’est exactement. On tâtonne, on tourne, ça devient parfois frustrant mais on arrive à s’en sortir car on veut toujours aller au bout de ce jeu tout mignon et découvrir ce qu’il va arriver à notre petit renard à la graine.

Fiche du jeu (au 1er octobre 2016) :
Titre : Seasons After Fall
Style : aventure / plateforme
Développeur : Swing Swing Submarine (France)
Éditeur : Focus Home Interactive
Sortie : 2 septembre 2016 (puis début 2017 sur consoles)
Plateformes : Windows, PlayStation 4, Xbox One
PEGI : TBP car obligatoire pour une sortie console (mais pas PC)
Prix : 15€
Site officiel : http://seasonsafterfall.com/

Vidéos de gameplay enregistrées par mes soins.

Testé à partir d’une version éditeur sur Windows. Captures d’écran réalisées durant mes parties. Entre 8 et 9 heures de jeu.

Catégories
Jeux vidéo

Élevé à la sauce PlayStation, Thomas est un gamer touche à tout mais qui joue toujours à des anciens titres. Il partage cette passion depuis 2008 et est passé par toutes les cases, du blog à Dailymotion et même la radio pendant 4 ans. Il tente maintenant de faire découvrir ce milieu au plus grand nombre via TechArtGeek ou via des vidéos sur YouTube ou Twitch.

Laissez une réponse

*

*