le-club-des-punks-contre-lapocalypse-zombie-1
Geek

Le club des punks contre l’apocalypse zombie.

Le club des punks contre l’apocalypse zombie.

Il n’y a pas à dire, le phénomène “Zombie” dans notre culture est plutôt bien vivant qu’à moitié mort. Que ça soit en série (Walking dead, I Zombie), en BD (Walking dead, Crossed), en jeu de plateau (Zombicide, Dead Panic,…), en Film (World war Z, Zombie Fight Club, …) et différents romans (Max Brooks, …). Et je suis tombé sur ce roman qui m’a intrigué dès le titre :” Le club des punks contre l’apocalypse Zombie” aux éditions ActuSF.

le-club-des-punks-contre-l-apocalypse-zombie

Cette phrase m’a, d’entrée de jeu, fait sourire et fait penser à une bonne vieille série Z avec de l’humour potache et l’action à gogo, un peu à la “Shaun of the dead“. Dès les premières pages on part pour un trip dément dans un Paris infecté par la mort qui marche.

On va suivre un groupe de punk, composé d’Eva, la Vegan-féministe-rebelle, Kropotkine l’anarchiste de la bande, Mange-Poubelle l’anticapitaliste prônant l’autogestion, la récupération et le recyclage d’objets et d’idées, Glandouille et Pustule les archétypes des punks à chien et enfin, mes préférés, Fonsdé et Deuspi les Tic et Tac de la connerie, les frères Bogdanov du plan merdique et les siamois de la défonce quelle que soit la substance.

halloffame-theclash5

Ce petit monde vit dans un squat en plein cœur de Paris, leur vie s’organise plus ou moins, entre recherche de nourriture, d’alcool et de drogues, d’écoute de groupes de musique punk très fort et de réflexions plus ou moins sérieuses d’une manière  de changer ce monde pourri. Jusqu’à ce qu’un jour, ce petit monde se retrouve en pleine épidémie Zombie. Leur premier réflexe sera de pourrir la vie à une brigade de la BAC qui est menacée de se faire bouffer, ensuite ils prendront conscience qu’une mission plus importante les attend… Il faut accrocher le drapeau noir de l’anarchie sur la Tour Eiffel… En effet ça ne sert à rien, mais les punks ont leur logique à eux. Cette mission sera le début de la catastrophe pour le groupe qui se retrouvera disloqué, séparé, devront lutter pour leur survie, deviendront programmateurs musicaux à France-Télévision, mèneront une guerre contre le MEDEF, sauveront beaucoup de gens et deviendront même baba-cool… des punk baba-cool et oui!!

grandsoir

Vous trouvez que c’est du grand n’importe quoi? Vous avez raison, ça part dans tout les sens de façon cohérente pourtant. Karim Berrouka fait vivre des aventures incroyables à ses personnages qui devront puiser dans leurs ressources pour tenir le coup, se battre pour leur valeurs libertaires-anarchiste, même quand ils sont confrontés à des événements quasi-mystiques pas forcément dus à la drogue il semblerait.

Le club des punks contre l’apocalypse Zombie” est un livre qui se lit très bien, qui captive par ses personnages et son ton humoristique. Karim Berrouka utilise un langage de tout les jours, assez vulgaire par moment mais entre le fait qu’il s’agit de punks et qu’ils sont dans une situation oppressante c’est totalement justifié. le livre est bourré de référence aux films de genre et aussi à des tas de groupe de punks plus ou moins connu. Je me suis amusé à vous faire une playlist Spotify avec toute les références contenues le livre (oui même le premier titre).

God save the Punks!

Catégories
Geek

Automaticien le jour, je lis à peu près tout ce qui me tombe sous les yeux, BD, comics, manga, romans le reste du temps. Le plus souvent orienté science fiction ou super-héros, je suis toujours avide de découvertes. Bienvenue dans une partie de mon univers, en espérant qu'il vous plaise.

Laissez une réponse

*

*

Ecoutez POD TREK