Otys
Geek

Otys : la review

Otys : plonger pour vivre

Otys

“Milieu du 22e siècle, après 300 ans d’inconscience, la montée des eaux engloutit les dernières terres émergées. Pour survivre, les colonies de rescapés doivent demeurer au-dessus du niveau de la Mer. Vous vivez dans la colonie Otys, récupérez les débris des civilisations passées dans les profondeurs pour construire le futur de l’humanité.

Votre équipe de plongeurs est formée pour récupérer les matériaux les plus utiles dans les abîmes. Ils vous serviront à remplir les contrats proposés par la Colonie et ainsi obtenir plus de notoriété que vos concurrents. Vos plongeurs se trouvent à des profondeurs différentes, à vous de faire concorder au mieux leur spécialité avec le bonus offert par la Colonie. Attention ! Leur oxygène est limité, dès qu’il ont accompli leur mission, ils doivent remonter à la surface. Gérez au mieux tous les paramètres de votre équipe, la Colonie saura récompenser le meilleur d’entre vous !”

Quand la sphère ludique a appris que Pearl Games et Libellud s’associaient pour éditer un jeu, on ne pouvait que se réjouir, sachant que ces 2 éditeurs nous ont gratifiés de très bon jeu comme Troyes, Deus, L’auberge Sanglante … pour Pearl Games et Seasons, Mysterium, Dice Forge pour Libellud, du coup ça fait clairement rêver.

Cette collaboration a permis de sortir Otys, un gros jeu pour joueur comme Pearl Games sait les faire, donc un magnifique écrin soigné comme Libellud sait les faire.

Le point matos.

Otys

On va commencer par ce qui saute aux yeux directement, les illustrations, Paul Mafayon a fait un travail magnifique, que l’on retrouve aussi bien sur la boite que sur le contenu, malgré les nombreux jeux illustrés, et sa patte reconnaissable, l’illustrateur arrive toujours à se renouveler et à nous surprendre. Pour le contenu, pas mal de matériel des tuiles, des cartes, des cubes en bois, 1 plateau colonie, et les 4 plateaux perso qui ont fait tant parler. Car c’est la que le bas blesse, les plateaux gondolent, et du coup, il bouge, il pivote, et les tuiles technicien qui sont censées s’imbriquer sur les bords du plateau, ne s’imbriquent pas du tout, bref c’est assez gênant, et plutôt fâcheux, ça gâche un peu l’effet.

Comment ça se joue ?

Après une mise en place plutôt rapide, chaque joueur se retrouve avec un plateau perso, et son set de 8 plongeurs, ses 6 jetons clé, une ressource de chaque couleur, et 3 crédits et une batterie. Le plateau colonie avec les différentes ressources, les cartes contrat, et les tuiles sponsor. une fois que tout cela est fait, on peut commencer.

Un tour de jeu est très simple et se joue en 3 étapes :

  • Étape 1 : le joueur actif choisit un jeton clé disponible et le décale d’un cran vers la droite, ce qui permet de bénéficier de la tuile sponsor correspondante sur le plateau colonie. Les tuiles sponsor vous permettent de jouer 2 fois l’action de votre plongeur, de gagner des crédits, des jetons batterie, de recuperer des jetons clé utilisés, ou d’améliorer un de vos plongeurs…
  • Étape 2 : vous devez ensuite décaler à nouveau le jeton clé sélectionné lors de l’étape 1, ce qui va décaler le plongeur de cette ligne, et donc activer ce plongeur. Il y a 8 plongeurs différents, et chacun a un “pouvoir”. il sera possible de récupérer des ressources, d’acheter ou de vendre des ressources, d’améliorer un technicien, de prendre des jetons récompense contre quelques crédits …
  • Étape 3 : le jeton clé utilisé est retourné et placé en bas de votre plateau perso le plus a gauche possible. Ensuite, vous remontez le plongeur activé ce tour ci, il devient alors le tout premier et vous décalez tout les autres vers le bas.

Il vous sera possible de récupérer vos clés, à partir du moment ou vos jetons clés rentreront en contact avec la tuile technicien, et comme il est possible d’améliorer votre technicien, vous récupérerez vos clés plus rapidement.

Il y a d’autres subtilité dans le jeu, chaque joueur possede un jeton X, qui peut remplacer n’importe quelle clé, mais cette clé X a pour effet de modifier l’ordre des tuiles sponsor. Lors de votre tour vous pourrez utiliser des jetons batterie, soir pour bouger un plongeur de place, vous pourrez le faire monter ou descendre d’une ligne et plus si vous améliorer votre technicien. Ou vous pourrez utiliser un jeton batterie pour laisser le plongeur utilisé à sa place, il ne remontera donc pas à la surface.

A quoi bon utiliser ses plongeurs et récupérer des ressources ? Oui le but d’Otys est de réaliser des contrats, et ces contrats demanderont des combinaisons de ressources bien précises, et ces ressources devront être prises sur une seule et même ligne. Il faudra donc utiliser vos plongeurs de la bonne manière afin de pouvoir réaliser ces contrats.

La partie prend fin dès qu’un joueur a réussit à atteindre ou dépasser 18 points de victoire, le tour de table en cours se termine et le joueur ayant le plus de point remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Otys est un vrai jeu de technicien, il faut élaborer sa strategie, réfléchir à comment utiliser de la bonne manière ses plongeurs, gagner des crédits, car sans crédits, on galère rapidement. Le jeu est très fluide, la mécanique est très intelligente, et si on se débrouille bien, tout se goupille parfaitement. Mais seulement voila, j’ai eu l’impression de jouer tout seul, peu de jeu m’ont fait cette impression, chaque joueur a son petit plateau et élaborer son plan machiavélique dans son coin. L’interaction est donc très faible, et se limite à piquer les contrats que d’autres visaient, ou changer l’ordre des tuiles sponsor grâce à une clé X.

Otys est un très bon jeu, les neurones chauffent très vite et très fort, encore une fois le jeu est très intelligent et il n’y a pas de place au hasard, seule votre strategie compte, et chaque victoire est méritée. Je regrette juste d’avoir l’impression de jouer tout seul dans mon coin, mais ce n’est peut être qu’une impression de ma part, ce qui n’empêche nullement de prendre beaucoup de plaisir à jouer à Otys.

Otys est un jeu de Claude Lucchini, édité par Pearl Games et Libellud, distribué par Asmodée, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 60 minutes.

Catégories
Geek

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*

Ecoutez POD TREK