Sequencity
Geek

Sequencity, le Français à l’assaut de la lecture numérique

Chez TechArtGeek, on aime bien les projets créés avec amour. Sequencity est une entreprise française un peu folle. Partir sur le marché de la lecture numérique est un pari énormément risqué compte tenu de l’opinion du public sur ce support et la concurrence. Les Parisiens ont pris le risque et ça marche plutôt bien pour un début. Je me suis entretenu deux heures avec Denis Lefebvre, co-fondateur.

Sequencity

Un peu d’histoire

Tout informaticien a sûrement un jour voulu tout lâcher pour démarrer un projet de dingue. Des histoires de fou comme Microsoft ou Apple débutées dans un garage, un salon ou autre ne sont pas des mythes. Tout le monde veut créer son bébé et en vivre. C’est donc dans une chambre de bonne que l’idée de changer les habitudes de lecture à germer. Avec seulement 36500€ – fonds issus de love moneySamuel Petit et Denis Lefebvre créèrent Actialuna, une maison d’édition. Tous les deux issus du monde de l’édition, ce monde ne leur était pas étranger, ils réussirent à s’entourer pour créer le premier bouquin numérique. Ce fut un succès.

L'Homme Volcan

L’Homme Volcan

La volonté de l’entreprise est d’accompagner les éditeurs habituels dans un processus de création nouveau. Il ne faut pas que la lecture soit interrompue par trop d’interactions, que cela ne devienne pas un jeu vidéo ou un fichier documentaire. C’est sur ce constat qu’un contrat est signé avec Flammarion afin de créer L’Homme Volcan, un livre illustré en version numérique.

Sortie fin 2011, la BD totalise plus de 300000 téléchargements, elle est traduite dans 4 langues et a reçu deux prix (en France et au Japon). Ça sent la success story. Problème, ce n’est pas vraiment rentable car développé de zéro dans un format compliqué.

 

 

Sequencity

Avec l’expérience gagnée, les deux amis vont penser à autre chose : proposer aux éditeurs une expérience de lecture numérique différente des concurrents. Sequencity est une plateforme de vente de livres tenue par de vrais libraires. Chaque librairie propose les livres qu’elle a envie, en recommande certains, les trie par catégorie, comme une vraie boutique !

Sequencity

Les librairies disponibles (cliquez pour agrandir les images)

 

En plus d’avoir ce côté axé vers la relation client / libraire, Sequencity propose un lot de systèmes vous permettant de découvrir ou de vous aider à choisir une œuvre. La meilleure, selon moi – et il s’agit d’une première mondiale – est le système qui consiste tout simplement à vous proposer de feuilleter la totalité d’un livre. Bien sûr tout n’est pas distinctement visible mais vous pouvez librement lire une bonne partie (c’est souvent 10%) de la BD pour vous faire un avis. La totalité est visible en miniature afin d’avoir une visibilité globale de ce que l’on va trouver dans le livre. Autre système bien pensé : la demande d’avis de la part des libraires. Dans chaque librairie, vous pouvez poser vos questions et on vous promet une réponse plus ou moins rapide (entre 30 minutes et 3 heures).

Sequencity

Contenu d’une librairie

 

Le futur

Trois heures, ça peut paraitre long mais le libraire doit tenir sa boutique ! Denis me confiait alors que l’avis des utilisateurs de l’application est très important et que ce soucis devrait être réglé. Dans la liste des choses on peut noter un système de tchatte transversal où tous les libraires pourraient répondre aux questions pendant un certain laps de temps puis c’est ce vendeur qui gagnerait la transaction.

Sequencity

Contenu d’une sous rubrique d’une librairie. Ici le choix d’un libraire

Sur le point des boutiques en ligne, cela va changer aussi un peu. Sequencity va ressembler peu à peu à un système à la Twitter avec la possibilité de suivre tel ou tel libraire afin de voir les actualités, les recommandations des gérants que l’on préfère. Les livres seront aussi notés, en plus des libraires, par les lecteurs et peut-être par des médias afin de proposer la meilleure recommandation possible.

D’un autre côté, la société est très attachée à son projet (c’est logique me direz-vous) et tente d’imposer sa volonté de ce nouveau format de lecture – oui je considère qu’il est nouveau par pas assez mûr en France – chez les éditeurs. Cependant la tâche n’est pas si aisée que l’on pense. Le format numérique n’existe pas toujours, il faut passer par une étape d’intégration. Ça coûte de l’argent (ce fut le cas sur le projet de L’Homme Volcan), les fichiers ne sont pas bons, ce n’est pas souvent facile. C’est donc tout naturellement que l’entreprise parisienne s’est rapprochée de l’International Digital Publishing Forum (IDPF) afin de créer un nouveau format de fichier numérique offrant des possibilités de dynamisme puissant pouvant intégrer du turbomédia par exemple.

Sequencity

Il fallait que tout ça soit gratuit et libre, la décision fut donc d’améliorer le format EPUB déjà utilisé par beaucoup de liseuse. Contribuant à ce format, Actialuna proposera aux éditeurs, aux auteurs ou autre acteur de cet univers d’ajouter simplement de nouvelles publications au sein de la plateforme Sequencity. Un des features attirantes de ce nouvel EPUB sera un système de couches (comme des papiers calque qui se superposent) permettant aux utilisateurs d’activer une couche contenant le texte français puis de passer à celle avec l’Anglais. Cool non ?

Un autre souhait serait de passer au simulcast (sortie simultanée), du côté du manga principalement. Cependant certains points légaux viennent freiner ce genre de possibilité. Idem si on veut offrir un code de téléchargement avec un livre physique. Cela changera peut-être un jour …

Sequencity

On peut voir la totalité du comics. Les pages avec le petit cadenas ne peuvent pas être zommées

 

Un peu de chiffres

  • Plus tôt je disais que la lecture en numérique est un format nouveau en France. Ça l’est encore plus dans le domaine de la BD. Comptez 4% pour le numérique au total et seulement 1% pour le Franco-Belge !
  • Débuté en mai 2014, le projet Sequencity compte 6000 utilisateurs dont 800 avec un compte (il est possible d’acheter 3 bouquins sans avoir de compte)
  • Le chiffre d’affaire est en constante évolution (il a doublé en novembre et décembre puis entre décembre et janvier)
  • 20% des achats font suite à une recommandation d’un libraire
  • La plateforme devrait bientôt pouvoir proposer près de 10000 références (en BD, comics ou manga) soit la totalité du parc numérique BD possible
Sequencity

Prévisualisation d’une page du comics Seconds

Pour conclure, Sequencity c’est un peu le projet fou qui commence à se faire une petite place dans un monde où tout le monde a peur du monstre Amazon (pour rappel, comiXology c’est Amazon !). Mais la petite boite se distingue par un processus tout bête : aider le lecteur dans son choix grâce à vrai conseil.

Sequencity n’est pour le moment disponible que sur iOS (Android arrivera plus tard) et sur le web (https://www.sequencity.com/). Application gratuite avec des options d’achat.

MAJ le 21/02/2015 à 20h10 : j’ai modifié quelques phrases, suite aux conseil de Denis, à cause d’une mauvaise interprétation de ma part sur certains sujets.

Catégories
Geek

Élevé à la sauce PlayStation, Thomas est un gamer touche à tout mais qui joue toujours à des anciens titres. Il partage cette passion depuis 2008 et est passé par toutes les cases, du blog à Dailymotion et même la radio pendant 4 ans. Il tente maintenant de faire découvrir ce milieu au plus grand nombre via TechArtGeek ou via des vidéos sur YouTube ou Twitch.

Laissez une réponse

*

*

Ecoutez POD TREK
  • Tainted Grail : la review

    Tainted Grail : La Chute d’Avalon “Cette ile n’est pas faite pour vous les humains. Flottant à la frontière qui sépare notre réalité du pouvoir ancien connu sous le nom de Wyrd, elle était jadis peuplée par une race mystérieuse et légendaire. Cela n’empêcha pas les humains d’y venir à bord de leurs navires de…