coatl
Jeux de plateau

COATL : la review

COATL : les bâtisseurs Aztèque

coatl

“La nomination d’un nouveau Grand Prêtre Aztèque est imminente. Pour prouver leur mérite, les prétendants à ce poste s’engagent dans un tournoi prestigieux pour impressionner les Dieux. Façonnez les sculptures les plus complexes et élégantes de serpents à plumes, communément appelés COATL, pour en sortir victorieux et obtenir le titre convoité de Grand Prêtre Aztèque.”

Aujourd’hui je vous présente un jeu qui n’est pas encore sorti à l’heure ou je vous parle, donc c’est en avant première que je vous présente COATL !

Le point matos.

coatl

Dans une boite de COATL on trouve 69 cartes, 1 plateau réserve, 4 plateau joueur, 3 sacs en tissu, des jetons et 150 pièces en plastique de COATL. Le tout est de très très bonne qualité et les illustrations des cartes et de la boite sont à tomber par terre, que ce soit les couleurs, le dessin, bref le style Aztèque est bien représenté, je suis hyper fan du style, bref c’est beau et c’est signé Silly Jellie.

Comment ça se joue ?

coatl

C’est asses simple lors d’une partie de COATL vous allez effectuer une action à votre tour parmi les 3 possibles :

  • Prendre des pièces de COATL : vous allez prendre des pièces, vous avez le choix entre prendre une paire de pièce de corps, ou 1 tete ou 1 queue. Ces pièces vont aller sur votre plateau joueur, sachant qu’un plateau peut contenir 8 pièces, et pas une de plus.
  • Choisir des cartes prophétie : il est possible de prendre plusieurs cartes prophétie a partir du moment ou vous ne dépassez pas la limite de 5 cartes en main. Il est possible de prendre des cartes dans la riviere de cartes qui en comprend 6, ou de prendre des cartes dans la pioche qui est face cachée.
  • Assembler son COATL : vous allez commencer à assembler votre/vos COATL, en vous servant des pièces qui sont sur votre plateau. Si vous remplissez les conditions d’un carte prophétie, vous pouvez la poser à coté de votre COATL et cela vous rapportera des points en fin de partie. Il faut savoir que les cartes prophétie vous permettent de marquer des points en faisant des séquences bien précises avec les pièces de votre COATL. Il n’est pas possible d’avoir plus de 2 COATL en chantier, et un COATL ne peut pas avoir plus de 4 cartes prophétie qui lui sont rattachées. Et un COATL ne marque des points que lorsqu’il est fini, ce qui veut dire qu’il a une tete et une queue.

Durant la partie vous pourrez utiliser des jetons bonus, qui vous permettent de prendre des pièces de votre choix pour vos COATL, de défausser des cartes prophétie…

La partie prend fin lorsqu’un joueur termine son 3e COATL, le joueur qui totalise le plus de points remporte la partie.

coatl

Alors du coup ça dit quoi ?

COATL est un jeu à objectif dans la mesure ou les cartes que l’on va poser nous permettent de marquer des points, mais il est possible de marquer encore plus de points si on répète la séquence de la carte plusieurs fois. Il faudra donc jouer avec ça et prendre les bonnes pièces au bon moment sur le plateau et c’est pas toujours simple, il faut des fois changer sa strategie et faire ce que l’on peut avec ce que l’on a.

COATL est un très bon jeu, sous ses airs de jeux “familial” le jeu est beaucoup plus stratégique et casse tête qu’il n’y parait. Les parties sont rapides, sachant que vous avez une action par tour, tout s’enchaine très vite, et la fin de partie arrive vite aussi, il ne faut donc pas se laisser surprendre et bien surveiller ses adversaires.

coatl

 

COATL est un jeu de Pascale Brassard et Etienne Dubois-Roy, édité par Synapses Games et distribué par Asmodée, pour 1 à 4 joueurs, pour des parties de 30 à 60 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*