a la conquete des catacombes
Jeux de plateau

A la Conquete des Catacombes : la review

A la Conquête des Catacombes : pichenette battle

a la conquete des catacombes

“Dans une futur lointain, le monde de Cimathue a été modifié par l’avènement de l’horizon. L’un des survivants, la sorcière Lenore, rêve des champions légendaires des temps anciens. Dans la réalité alternative de l’avènement de l’horizon, leurs esprits ont une dernière chance de vaincre leurs peurs les plus profondes, de se réconcilier et de trouver la paix éternelle.”

Aujourd’hui sur TAG, je vous présente un jeu de pichenettes, ce jeu est arrivé dans ma boite à lettres sans prévenir, donc totale surprise pour moi, et petite réticence car bon, les jeux de pichenettes, c’est pas trop mon truc à la base, mais bon, j’ai quand même testé le truc, et le verdict c’est NOW !!

Le point matos.

Dans cette boite on y trouve 56 cartes, 10 segments de mur en carton, 24 jetons santé, 14 pions … c’est à peu prés tout, et le tout est de bonne qualité. Pour ce qui est des illustrations, c’est à la fois enfantin et un peu flippant, les boites est vraiment très jolie, et les monstres des cartes sont vraiment excellent, et c’est signé Kwanchai Moriya.

Comment ça se joue ?

a la conquete des catacombes

Alors c’est hyper simple, d’abord il faut assembler l’arène avec les tuiles mur, et on place les 5 obstacles à l’intérieur. Ensuite on place les pions personnage dans l’arène a l’opposé les uns des autres. Il y a l’équipe de l’épée, et l’équipe du crane. Chaque équipe a donc 8 points de santé et un deck de cartes. Les joueurs piochent 4 cartes dans leur paquet respectif.

Un tour de jeu est découpé en 4 phases :

  • Pioche : le joueur actif pioche une carte et l’ajoute a sa main, ça lui fait donc 5 cartes.
  • Jouer une carte : il suffit de choisir une carte et d’effectuer la séquence de tir et/ou la capacité de la carte. Une séquence de tir peut indiquer un déplacement, un tir de combat, un tir de boule de feu, un missile … c’est donc comme cela que vous allez vous déplacer dans l’arène, et taper sur l’adversaire. Il y a aussi des capacité qui permettent de rejouer, de piocher des cartes … comme c’est un jeu de pichenette, il falloir falloir dégommer l’adversaire en mettant des pichenettes dans un pion, et bien viser sinon c’est foutu.
  • Déplacement d’un obstacle : après la séquence de tir, vous allez déplacer un obstacle du plateau, en mettant une pichenette. Le but étant de bloquer le joueur adverse, ou de vous proteger.
  • Marqueur de tour : le joueur actif retourne le marqueur de tour sur l’autre face pour indiquer qu’il a joué.

La partie prend fin dès qu’une équipe a perdu tout ses points de santé, et du coup l’autre équipe remporte la partie.

a la conquete des catacombes

Alors du coup ça dit quoi ?

A la Conquête des Catacombes est un jeu d’affrontement à base de pichenettes, alors du comme ça, perso ça me fait pas rêver, et pourtant le jeu est très bien fait, les différentes séquences de tir, les effets des cartes rendent le jeu vraiment intéressant. Le fait de pouvoir bouger des obstacles a chaque tour est aussi hautement stratégique, ce qui permet de bloquer ou de se proteger.

Donc oui A la Conquête des Catacombes est un bon jeu, pour un jeu de pichenettes, c’est fun c’est rapide et c’est même stratégique, les illustrations sont excellentes, donc si vous aimez les jeux de pichenettes, ce jeu est fait pour vous, et pour les autres, et bien ça peut vous réconcilier avec le genre.

A la Conquête des Catacombes est un jeu de Aron West, édité par Nuts Publishing et distribué par Blackrock Games pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 30 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*