coloma
Jeux de plateau

Coloma : la review

Coloma : de l’or sinon rien

coloma

“Coloma est la ville où s’est produit un événement inattendu qui a marqué l’histoire de l’Ouest américain. À l’hiver de 1848, un homme qui construisait une scierie sur la Fourche Sud de l’American River a aperçu des pépites brillantes dans l’eau. C’était bien sûr de l’or ! Bien qu’il ait essayé de garder sa découverte secrète, la nouvelle s’est vite répandue, déclenchant la Ruée vers l’Or de Californie en 49. Des milliers de personnes ont accouru de loin et ont fait de Coloma l’une des villes les plus prospères du pays. Des concessions ont été jalonnées, des tentes ont été dressées, des saloons et des hôtels se sont élevés presque du jour au lendemain. Tout le monde voulait sa part des richesses du pays. Pour beaucoup, c’était “Coloma ou rien !”

Aujourd’hui je vous présente Coloma, un jeu qui sent bon la poussière et la poudre, car ça se passe en 1848, au temps des cowboy, donc si vous êtes fan de Western, c’est pour vous.

Le point matos.

coloma

Dans une boite de Coloma on trouve pas mal de matos, 1 grand plateau de jeu, 6 plateaux joueurs, 96 cartes bâtiment, et pleins de pions en bois, des chevaux, des carottes, des tentes, des gars, bref beaucoup de matériel dans cette belle boite. Les illustrations sont vraiment sympa, le plateau est très jolie, le style est vraiment chouette, c’est plein de détail, et c’est signé The Mico.

Comment ça se joue ?

Une partie de Coloma se joue en 3 années, et chaque année est divisée en 5 manches, qui correspond aux 5 parties de la roue centrale du plateau.

Une manche est elle même divisé en 7 étapes :

  • Ajuster et pivoter les tuiles Bonimenteur et Barricade : cette phase consiste à replacer la tuile bonimenteur et la tuile barricade de manière à ce que la barricade couvre la pancarte de la tuile bonimenteur, et ensuite vous tournez le tout dans le sens horaire jusqu’au prochain site. La roue centrale comporte 5 sections correspondant au différents site du plateau, donc chaque manche désignera 1 site.
  • Déclencher l’évènement de la manche : chaque site dispose d’un évènement qui se déclenche pour tous les joueurs. L’évènement permet souvent de gagner des “ressources”. Et en plus si vous avez une tente à votre couleur sur cet évènement, et bien vous gagnez le double de la récompense.
  • Sélectionner simultanément les sites : chaque joueur possède une petite roue, qui permet de sélectionner sur quelle site vous désirez faire vos actions. Chaque joueur choisit donc secrètement un site avec son cadran et le pose face cachée sur la table.
  • Placer les pionniers sur les sites choisis : tous les joueurs révèlent en même temps leur cadran et placent leur pionnier sur le site choisit. Chaque site contient 2 actions, une principale et une secondaire. Le pionnier qui est sur cette action peut effectuer les 2 actions.
  • Déplacer la barricade : une fois les pionniers posés, on déplace la barricade sur le site qui contient le plus de pionnier, ce qui recouvre l’action secondaire, du coup sur ce site, il n’y a qu’une action au lieu de 2.
  • Résoudre le tour des joueurs : En commençant par le premier site et en continuant dans le sens horaire, les joueurs effectuent les actions des sites où se trouvent leurs pionniers.
  • Récupérer les pionniers : quand tous les joueurs ont effectués leurs actions, tout le monde récupère son pionnier.

Les différents sites de constructions permettent de faire differentes actions, comme activer les capacités des bâtiments que vous possédez, sonder des ponts et des rivières, ce qui rapporte le plus souvent des points de victoire mais pas que. Il est aussi possible de construire de nouveau bâtiment, qui vous permettront d’avoir accès à de nouvelles actions et du coup de nouveaux effets. Vous pouvez aussi déplacer votre chariot sur la carte en haut à gauche du plateau central, et donc de récupérer des bonus, et vous pouvez aussi placer des “gars” à la fusillade et placer des tentes sur les évènements, ou sur une région pionnière de la carte.

Une fois les 5 manches terminées, on passe à la phase fusillade, on vérifie s’il y a plus de gars que de Hors la Loi, et selon qui gagne, les récompenses vont être differentes, et les pénalités aussi. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il faut impérativement placer des gars à la fusillade, sinon vous perdez des gars, qui vont direct au cimetière, et c’est des points en moins à la fin de la partie donc …

La partie prend fin au bout de 3 années, et on passe au comptage qui prend en compte les points des bâtiments construit, des canyons fluviaux et des ponts et des tentes que vous avez dans les régions pionnières. On soustrait à tout ça les gars qui sont au cimetière et vous avez le score final. Le joueur qui totalise le plus de points remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Coloma peut faire peur, les règles sont assez conséquentes, il y a beaucoup de matos, mais le jeu est vraiment très simple en terme de mécanique, les differentes phases d’une manche s’enchainent très logiquement, sans que l’on ait besoin toutes les 2 minutes de se référer à la règle. Il y a une multitude de chose à faire, il faudra bien choisir votre site, à essayer de savoir ce que les autres vont faire, afin d’éviter de déplacer la barricade sur votre lieu.

Coloma est un jeu de pose d’ouvriers vraiment bien foutu, avec un thème vraiment excellent, bourré de bonnes idées et avec beaucoup de choix différents ce qui permet de s’adapter et d’essayer en permanence de nouvelles stratégies. Pour plus de rejouabilité, la boite contient plusieurs modules à ajouter pour diversifier vos parties.

Coloma est un jeu de Jonny Pac, édité par Super Meeple, pour 1 à 6 joueurs, pour des parties de 120 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*