oceans
Jeux de plateau

Océans : la review

Océans : 20 000 lieux sous les mers

oceans

“Découvrez l’immensité du cosmos sous-marin, un monde mystérieux ou votre survie est constamment menacée. Tentacules, dents acérées, encre noire…

Saurez vous vous adapter à l’inconnu ?”

Aujourd’hui je vous présente Océans, le deuxième jeu de la gamme Évolution. Évolution, sorti en 2017, proposait de créer des espèces de Dinosaures, avec des caractéristiques différentes, ici avec Océans, vous allez créer des espèces sous marines.

Le point matos.

oceans

Dans une boite de Océans nous avons, 200 jetons poisson, 24 plateaux espèce, 1 plateau océan et 1 récif, 25 cartes scenario, 120 cartes trait, 89 cartes abysses, 4 paravents… Le tout étant de très bonne qualité avec un termo plutôt bien pensé. Les illustrations sont à l’image du premier jeu, c’est un style asses particulier, avec beaucoup de couleur, on accroche ou pas. Autant je suis pas super fan de l’illustration de la boite, autant certaines cartes sont vraiment belles, surtout les cartes Abysses.

Comment ça se joue ?

Une partie de Océans se joue en plusieurs tours de jeu, et un tour de jeu est composé de 4 phases :

  • Jouer des cartes : selon ou vous en êtes dans le jeu, vous allez jouer 1 ou 2 cartes. Ces cartes servent à faire évoluer vos espèces deja en jeu, en ajoutant une carte trait à gauche de votre plateau, pas plus de 3 par espèces, ou en jouant 1 carte pour créer une nouvelle espèce. Dans ce cas vous prenez un plateau espèce et vous placez la carte à coté du plateau. Il est aussi possible de jouer une carte pour faire migrer des poissons, soit du récif vers l’océan ou l’inverse. C’est un bon moyen de temporiser le jeu, car s’il n’y a plus de poissons dans l’océan la partie se termine, mais vider le récif va poser problème pour nourrir vos espèces.
  • Nourrir : il y a 2 manières de se nourrir, en mangeant des poissons dans le récif, c’est le fouissage, ou en attaquant d’autres espèces. En cas d’attaque certaines espèces peuvent se défendre, ce qui évite de se faire voler des jetons poissons.
  • Vieillir : si l’explosion cambrienne a commencé vous retirez 2 jetons poisson de chacune de vos espèces, et placez les derrière votre paravent, sinon c’est 1 jeton poisson. L’explosion cambrienne survient lorsque la première zone Océan est vide, et que la carte est donc visible, elle permet de jouer 2 cartes à la phase 1, et modifie également la phase vieillir.
  • Piocher des cartes : vous pouvez piocher 1 cartes Abysse ou tirez 3 cartes, vous n’en gardez qu’une et vous placez les 2 autres face visible à coté de la pioche. Elles pourront être piocher par d’autres joueurs durant la partie. Vous pouvez également défausser autant de cartes trait de votre main que vous le souhaitez, et ensuite piochez des cartes trait jusqu’à en avoir 6 en main.

oceans

Dans Océans il y a aussi des cartes scenario qui s’activent lorsque la zone océan ou elles se trouvent est vide. Ces cartes modifient bien sur le jeu, il faut en prendre compte pour le reste de la partie. Il y a aussi les cartes Abysse qui sont très intéressantes et puissantes, mais elles ont un coût, il faudra payer avec les jetons poisson que vous avez derrière votre paravent. Et juste pour info ces jetons poissons, sont des points de victoires, donc il faut prendre cela en compte.

La partie prend fin des que la troisième zone Océan est vide, on place alors dans cette troisième zone les 60 jetons poisson de fin de partie, on termine la manche en cours et on passe au comptage des points.

Pour le comptage, on compte les jetons poisson de votre pile de score, donc derrière votre paravent, les jetons poissons de vos espèces encore en jeu, et les points des jetons bonus distribués en début de partie. Le joueur avec le plus gros score remporte évidemment la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Océans reprend le même principe du jeu Évolution, à savoir créer et faire évoluer ses espèces, et créer les bonnes synergies pour faire les bons combos. Toute la différence est dans la possibilité de faire migrer les poissons vers le corail, afin de pouvoir nourrir une espèce, donc vider le récif oblige les autres joueurs à jouer des cartes pour migrer, mais cela peut aussi les obliger à vous attaquer.

Océans est donc un très bon jeu, si vous avez aimé Evolution, Océans saura vous convaincre car le jeu est pareil mais très différent dans son approche, donc de la stratégie, des combos, et de l’interaction. Il y a un gros bémol, c’est le manque de diversité dans les cartes surface, il n’y a que 16 cartes différentes, donc on tourne vite en rond. Heureusement que les cartes Abysse sont la pour amener de la variété, mais elles ne peuvent pas être jouées en début de partie.

Océans est un jeu de Nick Bentley, Dominic Crapuchettes, Ben Goldman et Brian O’Neill, édité par Funforge, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 60 à 90 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*