shard of infinity
Jeux de plateau

Shards of Infinity : la review

Shards of Infinity : Space Building

shard of infinity

Le Moteur d’Infinité, capable de déformer la réalité elle-même, aurait sans doute été une des plus grandes réussites de l’homme si ses créateurs corrompus n’avaient pas exploité son pouvoir immense pour asservir le monde.

Après un millénaire d’oppression, la résistance a fini par le détruire, déchirant le voile de la réalité et faisant pleuvoir une grêle d’éclats sur l’humanité, réduisant la civilisation en poussière. Mais quatre grandes factions ont émergé des restes de l’ancien monde, chacune dirigée par un héros maitrisant le pouvoir des éclats :

Homodeus. Des hybrides biomécaniques rassemblés dans un seul but : survivre.

Spectra. Réfugiées du Vide, mus par une énergie noire et terrible qui maintient en vie leurs corps dégénérés.

Marquis. Cachés dans le refuge naturel qu’offre la foret, déterminées à redonner à la nature le contrôle de leur monde.

L’Ordre. Connecté par l’esprit aux hautes sphères numériques, dont les moines cherchent à préserver la connaissance.

Les éclats attirent et se rassemblent, tandis que leur pouvoir se renforce. Quiconque parviendra à réunir suffisamment d’éclats pourra de nouveau déchainer le pouvoir du Moteur d’infinité et contrôler le monde.

La guerre est inévitable.

Quel camps choisirez vous ?”

Aujourd’hui je vous présente Shards of Infinity qui rejoint la grande famille des Deck Building. Le Deck Building est une mécanique de jeu très à la mode, et qui fonctionne parfaitement, et si vous n’y connaissez absolument rien, je vous explique tout ici.

Le point matos.

shard of infinity

Dans une boite de Shards of Inifiny, on trouve 4 fiches héros, cartonnées avec 2 cadran intégrés pour gérer les points de vie et les points de maitrise. Et comme c’est un jeu de cartes, on a bien 128 cartes, de très bonne qualité. Les illustrations sont quand à elles très réussis, très variés, et quand on aime la science fiction, c’est le top, et tout ça est signé par Aaron Nakahara, Digital Art Chefs, Rod Mendez et Thien Nguyen.

Comment ça se joue ?

Shards of Infinity reprend les standards du Deck Building classique, chaque joueur a son deck de 10 cartes de départ et en pioche 5, on place la riviere d’achat en révélant les 6 premières cartes de la pioche commune, et la partie peut commencer.

A votre tour vous allez jouer les 5 cartes de votre main, dans l’ordre de votre choix. Les cristaux font office de monnaie et permettent d’acheter de nouvelles cartes. Ces cartes sont placer dans votre défausse. Les blaster servent à mettre des dégâts, et l’éclat d’infinité permet aussi de mettre des dégâts, la valeur dépend de votre niveau de maitrise.

Une fois votre tour terminé, vous repiochez 5 cartes, et si votre pioche est vide, vous mélangez votre défausse et elle devient la nouvelle pioche, ce qui permet d’avoir accès aux cartes que vous avez achetées durant les tours précédents.

shard of infinity

Dans Shards of Infinity, il y a bien sur des effets d’association, qui permettent de taper plus fort ou d’activer des pouvoirs si vous jouez des cartes de même faction. Il y a aussi des Champions, qui restent en jeu toute la partie s’ils ne sont pas détruit, et qui peuvent s’activer à chaque tour. Les mercenaires sont, quand à eux, très intéressants puisqu’ils peuvent être joués directement quand vous en faite l’acquisition, mais si vous choisissez cette option, le mercenaire est ensuite replacé sous la pioche commune, et ne rejoint donc pas votre défausse.

Un peu plus haut j’ai évoqué la valeur de maitrise, cette maitrise peut être augmenter grâce à votre héro, en payant 1 cristal pour augmenter de 1. Mais certaines cartes permettent aussi d’augmenter cette valeur. Plus votre maitrise est élevée, plus certaines cartes vont être puissante, et si vous atteignez 30 de maitrise, l’éclat d’infinité permet de détruire complétement un adversaire, donc c’est assez BADASS.

La partie prend fin lorsqu’il ne reste qu’un seul joueur, cela voudra dire qu’il a vaincu tous ces adversaires.

shard of infinity

Alors du coup ça dit quoi ?

Shards of infinity est un Deck Building classique, la mécanique est semblable aux classique du genre, notamment à Star Realms qui est très proche, même en terme d’univers. Mais il arrive à se démarquer par de petites subtilités qui changent la donne. Les cartes mercenaires qui peuvent être jouées directement, et surtout les points de maitrise qui offrent un vrai montée en puissance de votre héro, lui permettant de taper de plus en plus fort, et de realiser des combos dévastateurs. Comme dans Star Realms ont retrouve 4 factions bien distinctes, qui ont chacune leur spécialité, à vous de bien les combiner pour être le plus efficace possible.

shard of infinity

Shards of Infinity est donc un très bon Deck Building, avec un gros avantage celui de pouvoir jouer de 2 à 4 joueurs, cela rallonge bien sur le temps de partie, mais les tours de jeu sont suffisamment rapide pour que ce ne soit pas interminable. Si vous préférez jouer à 2 rabattez vous plutôt sur Star Realms qui reste le top du top, et je mettrais Shards of Infinity juste derrière, même univers, même principe, même sensation de jeu mais avec plus de joueurs. je vous annonce que Iello va sortir la première extension en mai prochain !

Shards of Infinity est un jeu de Gary Arant et Justin Gary, édité par Iello, pour 2 à 4 joueur, pour des parties de 30 minutes.

 

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*