Saint Seiya
Jeux de plateau

Saint Seiya Deck Building : la review

Saint Seiya Deck Building : pour les yeux d’Athéna.

Saint Seiya

“Athéna est menacé par le grand pope et les Chevaliers soumis à son pouvoir sont prêts à en découdre !

5 Chevaliers de Bronze ( Seiya, Shiryu, Hyoga, Shun et Ikki) doivent mettre fin à cette menace avant l’extinction de la dernière flamme de l’horloge.”

Yoka by Tsume est de retour, peu de temps après la sortie de Orodeloro, et c’est enfin avec une licence, mais pas n’importe quelle licence, puisque là c’est un jeu sur Les Chevaliers du Zodiaque !!!! Saint Seiya pour les puristes, mais pour l’enfant des années 80 que je suis, ça reste les Chevaliers du Zodiaque. La news avait deja fuitée il y a quelques mois suite au Tsume Fan Days, et le jeu n’est pas encore en boutique, je vous dit tout sur ce jeu de Deck Building avant sa sortie.

Le point matos.

Saint Seiya

Déjà la boite donne furieusement envie, on y retrouve les illustrations de l’animé, les Héros, les Chevaliers d’Or … bref la nostalgie fait bien son effet. A l’intérieur de la boite, 200 cartes brillantes, façon image panini, les cartes sont très belles et bien épaisses pour une durée de vie maximale. De plus vous avez un tapis de jeu néoprène, une horloge avec des flammes aimantées, et des marqueurs Héros et blessure, bref du très bon et beau matos.

Saint Seiya

Comment ça se joue ?

Saint Seiya est un jeu de Deck Building, et oui encore un, mais bon quand on aime, on aime.

La mise en place est simple, chaque joueur choisit un Héro, prend le deck de 15 cartes qui lui est associé. On place le tapis de jeu au centre de la table, on place la pioche, et 6 cartes sur le terrain. Ensuite on installe l’horloge avec les 12 flammes, et les marqueurs blessure a proximité des joueurs, et c’est parti.

Chaque joueur va ensuite aménager son espace personnel de jeu, les joueurs vont mélanger les 9 cartes Héros de base (sans armure) et la carte armure de Bronze, cela constituera la pioche, et on place les 5 chevaliers en armure à coté de la pioche.

Saint Seiya

Les joueur piochent 5 cartes, et le joueur actif débute son tour. Un tour de jeu est composé de 2 phases :

  • Phase principale : c’est durant cette phase que le joueur va jouer des cartes de sa main, afin d’acquérir des cartes sur le terrain. Les cartes du terrains peuvent être acquises soit par la force indiqué en rouge sur la carte, ou par le Cosmos, indiqué en bleu sur la carte. Pour prendre une carte du terrain vous allez donc assigner des Chevaliers de votre main à la carte que vous souhaitez prendre, certaines cartes ont des effets à l’acquisition, lorsqu’elles sont vaincus. Lorsqu’une carte est acquise par le cosmos, elle vient directement dans votre main, et vous pouvez la jouer immédiatement. Vous pouvez aussi joueur une armure, qui restera dans votre espace personnel tant qu’elle n’a pas été utilisée. Vous pouvez aussi soigner des personnages blessés. Certaines cartes présentent une valeur de force, de Cosmos et/ou de soin, vous ne pouvez utiliser que l’une ou l’autre, pas les 2/3 en même temps.
  • Phase d’entretien : vous devez défausser les cartes jouées lors de ce tour, défausser des cartes de votre main que vous ne souhaitez pas garder, et piocher jusqu’à avoir 5 cartes en main. Ensuite vous devez retirer la carte du dernier emplacement du terrain, décaler toutes les cartes qui reste vers la droite et compléter le terrain. C’est ensuite au prochain joueur de jouer son tour.

Beaucoup de cartes ont des effets, lorsqu’elles sont défaussées, blessées, lorsqu’elles sont mises en jeu, à vous d’utiliser tout ça le mieux possible. Il y a moyen de faire pas mal de combos, de piocher des cartes supplémentaires ….

La partie prend fin lorsque la douzième flamme de l’horloge est retirée, sachant que l’on enlève une flamme lorsqu’un chevalier d’Or est retiré du jeu, ou lorsqu’il a été vaincu par un joueur. Les joueurs comptent les points de victoire présents sur les cartes, et le joueur ayant le plus de point remporte la partie.

Saint Seiya

Alors du coup ça dit quoi ?

Oui j’aime les jeux de Deck Building, et je dois dire que Saint Seiya rempli bien le contrat, les tours de jeu sont rapide, fluide, y a de l’interaction, un peu de hasard aussi, forcement.

Cependant il y a quelques bémols, j’ai beaucoup joué à Saint Seiya, tout l’été, et je trouve que les personnages de base, les Héros, sont un peu déséquilibrés, je m’explique. Au début du jeu, lorsque vous jouez votre armure de Bronze, il est possible de détruire 2 cartes Héros de votre main pour placer dans votre défausse un Chevalier en armure, ce Chevalier en armure dispose d’un pouvoir, Hyoga par exemple lorsqu’il est joué en armure vous permet de piocher une carte supplémentaire si un autre Hyoga est présent dans votre main, ce qui vous permet de jouer à votre tour 6 cartes, ce qui est plutôt intéressant pour prendre de bonnes cartes. Shiryu lui, lorsqu’il est en armure vous permet de blesser un personnage de votre main pour piocher une autre carte, ce qui vous fait jouer au final que 5 cartes. Du coup je trouve ça difficile de rivaliser, car on se retrouve à jouer avec 5 cartes alors que d’autres joueurs ont souvent la possibilité d’en avoir 6. Je dois dire que cela m’a pourri quelques parties, et le plaisir qui va avec.

Pour vous aider avec tout ça et jouer les personnages de la bonne manière, l’auteur a eu la bonne idée de créer un document, un guide des personnages, histoire de remédier à cette impression de déséquilibre, et ce guide est ici

Saint Seiya

Saint Seiya est malgré ça très bon pour plusieurs raisons, l’univers riche et très présent du jeu, le matériel qui est impeccable, les tours de jeu sont rapide, la règle est vite assimilée, les parties sont nerveuses et l’interaction est bien présente et puis c’est Saint Seiya bordel !!! Donc oui je vous conseille Saint Seiya, guetter bien la sortie du jeu car il n’y en aura peut être pas pour tout le monde !!

Saint Seiya Les Chevaliers du Zodiaque Deck Building est un jeu de Maxime babad et Nicolas Badoux, édité par Yoka by Tsume, pour 2 à 5 joueurs, pour des parties de 60 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*