Jeux de plateau

Unicorn Fever : la review

Unicorn Fever : Saturday Night Fever

unicorn fever

“Dans le Royaume de la Magie, tout le monde sait qu’une marmite d’or se cache au pied de chaque arc-en-ciel. Chez les hommes, beaucoup considèrent cette indéniable vérité comme une légende issue du folklore, mais à l’insu des êtres non magiques, partout où un arc-en-ciel apparaît, les licornes des environs cessent immédiatement leurs activités et se ruent sur ce dernier, pour être les premières à se jeter dans la marmite d’or qui repose à son extrémité.

Dans le passé, certains esprits sans scrupules et à la moralité douteuse réalisèrent que les Courses de Licornes qui avaient lieu dans le Royaume de la Magie constituaient un moyen aisé de gagner des quantités faramineuses d’or, au détriment de ces êtres purs et innocents… Ainsi, dès qu’un arc-en-ciel apparaissait, ces méprisables profiteurs se rassemblaient pour s’adonner à leur activité véreuse, et attiraient des foules de spectateurs. Avec le temps, ces événements récurrents prirent le nom de « Grand Championnat des Courses de Licornes ».

Des parieurs avides se déplaçaient des quatre coins du royaume pour assister aux courses, espérant obtenir le titre de « Maître de la Corne », attribué au meilleur parieur, et le conserver jusqu’à l’apparition du prochain arc-en-ciel. Si vous souhaitez devenir l’un de ces… entrepreneurs, méfiez-vous : la compétition est féroce. L’or, le prestige et la gloire reviendront à celui qui connaîtra le mieux ces créatures mystiques et secrètes.

Le temps que vous aurez passé dans les étagères poussiéreuses des bibliothèques et l’argent que vous aurez investi ne seront certainement pas perdus… et vous permettront peut-être d’entrer dans l’histoire.

Extrait de « Précis sur les créatures magiques et où les trouver »,
par Albedus Humblescore,
Recteur de l’Académie des Mages Magiques d’Horribiell”
Aujourd’hui, nous allons parler de licornes et de courses hippiques, de paris, car oui nous allons faire courir des licornes.
Le point matos.
unicorn fever
Dans une boite de Unicorn Fever on trouve 1 grand plateau de jeu très coloré, 123 cartes, 6 figurines licorne, 2 dés et pleins de jetons de toutes sortes. Le tout est de très bonne qualité, et les illustrations sont vraiment excellentes, que ce soit sur le plateau, les cartes c’est vraiment très beau, détaillés, et c’est signé Giulia Ghigini.
Comment ça se joue ?
Alors je vous passe la mise en place qui n’est pas très compliqué pour passer au plus important la mécanique du jeu.
Une partie de Unicorn Fever se joue en 4 manches, et chaque manche est composée de 3 phases :
  • Préparation : durant cette phase, les joueurs vont à leur tour prendre un jeton action sur le plateau pour y effectuer une action, sachant qu’à la fin de cette phase chaque joueur aura effectué 3 actions. Vous allez faire des paris, jouer des cartes magie pour modifier la course, gagner de la gloire, prendre de l’or, prendre le jeton premier joueur, ou bien encore acquérir un contrat. Les contrats vous donne des pouvoirs, des avantages immédiats ou permanent.
  • Course : c’est la que les licornes vont être lâchées. on commence d’abord par donner le pion premier joueur au joueur qui a le jeton action qui correspond, ensuite on révèle les cartes magie. Les cartes magie donnent des avantages aux licornes, comme avancer d’une case supplémentaire, mais il y a aussi des effets maléfiques, qui ralentissent les licornes. Et maintenant on révèle une carte déplacement, et cette carte va permettre aux licornes d’avancer. Il faudra donc avancer vos licornes selon ce qui est indiqué sur la carte, ensuite vous lancerez les dés Sprint qui indiqueront quelles licornes feront un déplacement supplémentaire. On révèlera plusieurs cartes course jusqu’à ce que les licornes aient dépassées la ligne d’arrivée.
  • Résultat : on va récompenser les paris gagnant selon le type de pari et les cotes des licornes, mettre à jour les cotes, révéler de nouveaux contrats, et avancer le compte tour.
Au bout des 4 manches manches le joueur qui le plus de gloire gagne la partie, sachant que l’argent en fin de partie est converti en Gloire.
unicorn fever
Alors du coup ça dit quoi ?
Unicorn Fever est un jeu de pari, il faut jouer des cartes magie pour donner un coup de pousse à votre licorne favorite, vous aider des cartes contrat, et croiser les doigts. La mécanique est très simple, le matériel est super beau, mais le jeu est trop chaotique, il n’y a presque aucun contrôle, si la chance n’est pas avec vous, la partie est pliée des le départ. Car tout se joue sur les cartes course que vous dévoiler, si elles ne sont pas à votre avantage et que vous n’avez pas eu la possibilité de parier sur la bonne licorne, vous pouvez vous rhabiller.

 

Unicorn Fever pourra surement plaire aux amateurs du genre, car oui le pari c’est une histoire de chance aussi, l’issue est toujours incertaine, et c’est ce que je reproche au jeu, trop peu de contrôle et trop de hasard. Donc oui je suis passé a coté de Unicorn Fever, ce n’est pas mon genre de jeu, mais cela ne veut pas dire qu’il est mauvais pour autant, je ne suis pas la cible c’est tout. Donc si vous aimez ce genre de jeu, et que vous aimez les licornes, foncez sinon, passez votre chemin.

 

Unicorn Fever est un jeu de Lorenzo Silva et Lorenzo Tucci Sorrentino, édité par Iello, pour 2 à 6joueurs, pour des parties de 45 minutes.
Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*