downforce
Jeux de plateau

Downforce : la review

Downforce : vroom vroom

downforce

“Enchérissez à coups de millions sur des voitures de course. Pariez en secret pendant que les voitures s’affrontent sur le bitume. Soyez victorieux et repartez avec le jackpot !

Dans le monde du sport automobile, la différence entre la victoire et la défaite peut tenir à un simple détail : un virage très serré, les pneus qui crissent et crachent de la fumée, et cette force vous poussant au fond de votre siège et vous maintenant sur la piste alors que vous tentez un dépassement par l’intérieur.”

Il y a peu de jeu de courses de voitures, il y a le grand classique Formula D, et d’autres petits jeux de courses genre Mario Kart comme Titan Race, ou plus récemment Outspeed sur la 8 Bit Box de chez Iello. et c’est justement chez Iello que sort Downforce, la réédition d’un jeu qui a vu le jour pour la première fois en 1974, et qui a été édité de nombreuses fois sous différents noms.

downforce

Le point matos.

Les illustrations ne trompent pas, un casque de pilote, une F1, nous sommes sur un jeu de courses, y a peu de doutes, les illustrations sont de Tavis Coburn. Pour ce qui est du contenu, vous avez un grand plateau recto verso, 6 voitures, 54 cartes, 6 tuiles pilote et un carnet de score, tout ça étant de très bonne qualité bien sur.

Comment ça se joue ?

downforce

La mise en place est rapide, on place le plateau au centre de la table, on place les voitures sur le plateau, on distribue la totalité des cartes vitesse entre les joueurs, et c’est tout.

Une partie de Downforce se déroule en phases :

  • Enchère : il va falloir enchérir afin de savoir quelles vont être les voitures que vous possédez durant la partie, car oui vous pouvez avoir plusieurs voitures, sauf dans une partie à 6. Dans un premier temps on révèle une carte vitesse 8 (qui détermine la couleur de la voiture) et une carte pouvoir, les joueurs vont devoir miser une carte de leur main pour prétendre à acquérir les cartes. Sur une carte de votre main, il y a plusieurs lignes de couleur qui représentent les voitures qui vont se déplacer durant le tour, et un chiffre qui lui va déterminer la vitesse de la voiture. Pour miser il va falloir choisir une carte de votre main ou figure la couleur de la voiture pour laquelle vous misez. Chaque joueur choisit sa carte en secret et la pose face cachée sur la table, et tout le monde révèle en même temps. Le joueur qui remporte l’enchère est celui qui misera la carte avec le plus gros chiffre de la couleur de la voiture mise aux enchères. On continu ainsi jusqu’à ce que toute les voitures aient été attribuées. Chaque enchère est reportée sur le bloc de score, puisque dans le comptage des points, les enchères sont déduites des points de victoire.
  • Course : en commençant par le joueur qui possede la voiture qui est sur la pole position, chaque joueur va jouer une carte de sa main, et donc faire avancer les voitures qui figurent sur la carte du nombre de case indiquée. Le déplacement des voitures est soumis à quelques règles, une voiture avance toujours et ne peut pas faire de déplacement latéral, ce qui semble logique quand on sait un poil conduire.
  • Paris : non pas la ville mais l’action de parier, lorsqu’une voiture franchis une ligne jaune, chaque joueur va avoir la possibilité de parier sur la voiture qui va remporter la course, vous allez parier 3 fois sur la course. Les paris doivent restés secret et sont notés sur le bloc de score.

downforce

La partie prend fin lorsqu’une voiture franchis la ligne d’arrivée, on la place alors sur la case approprié sur le plateau, lorsque toutes les voitures du joueur qui est arrivé en premier sont arrivées la partie prend fin.

Chaque joueur prend donc son carnet de score, et va gagner des points selon la position des ses voitures à l’arrivée, des paris, sachant que le premier pari rapporte plus que le dernier pari, et on soustrait à ça l’argent misée lors de la phase d’enchère, le joueur qui a le plus de point remporte la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Et bien c’est une vraie bonne surprise, Downforce peut rebuter certaines personnes, une course de voiture, de F1 qui plus est, moi même je n’étais pas sur, et puis la lecture des règles m’a laissé perplexe. Et puis j’y ai joué, la phase d’enchère ne rassure pas non plus, on joue des cartes, on prend des cartes pouvoir sans trop savoir l’impact que ça va avoir sur la partie, et puis vient le cœur du jeu, et la on comprend mieux les enjeux. Les tours s’enchainent très vite et la partie prend fin rapidement, et il faut s’en refaire une dans la foulée pas le choix.

Donc oui Downforce est un bon jeu, il faut jouer les bonnes cartes au bon moment, on peut bloquer les autres dans les virages serrés, on essaie de savoir qui a les meilleurs cartes en main, pour faire les bons paris sur les bonnes voitures, bref un bon jeu simple et rapide, accessible à tous, donc pourquoi se priver.

Donwforce est un jeu de Wolfgang Kramer, édité par Iello, pour 2 à 6 joueurs, pour des parties 30 minutes.

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*