god of war
Jeux de plateau

God of War Le Jeu de Cartes : la review

God of War : l’art de la guerre

god of war

“Le Ragnarök arrive. Le destin de toute vie est en jeu. La destruction est-elle inévitable ou existe-t-il un moyen d’éviter le cataclysme ultime ? Les Nornes, êtres mystiques de grande puissance, ont décidé de ne pas sombrer dans l’oubli et se sont tournés vers le puits du destin, Urd, afin de trouver le meilleur moyen d’arrêter le Ragnarök. En scrutant les eaux tourbillonnantes, ils espèrent découvrir quelle combinaison potentielle de héros, d’ennemis, de batailles, de victoires ou de défaites pourra empêcher la fin de tout. Mais sera-t-elle trouvée à temps ? Y a-t-il véritablement un chemin vers le salut ? Il faut aller vite, très vite, avant que tout ne soit perdu.”

Aujourd’hui sur TAG, je vous présente l’adaptation du célèbre jeu vidéo God of War en version plateau. Les jeux vidéo sont très largement représentés dans le jeu de société, un article la dessus est disponible ici, et une licence telle que God of War ne pouvait échapper a une adaptation.

Le point matos.

god of war

God of War aurait put être un gros jeu avec plein de figurines, mais l’éditeur en a décidé autrement, God of War est un jeu de cartes. Du coup dans une boite de God of War on trouve 92 cartes scène en guise de plateau de jeu, 70 cartes de départ, 88 cartes amélioration, 30 cartes état, 6 cartes de quête et 4 Boss de fin, ajouté à cela, 6 silhouettes héros, 1 dé, 5 plateaux perso et plein de jetons. Le tout est de plutôt bonne qualité, là où on pourrait trouver à redire, c’est sur les illustrations et le parti pris graphique. Les illustrations des scènes sont plutôt réussis, mais les plateau perso sont moches, c’est des photos du jeu vidéo et ça se voit. Les cartes du jeu ne sont que symboles et chiffres, et je trouve ça vraiment dommage, ça coupe un peu l’immersion.

Comment ça se joue ?

Une partie de God of War se joue en 3 parties, 2 niveaux et un Boss de fin. Un niveau est composé de 8 cartes qui, une fois assemblées, constituent une scène, avec des ennemis, des objectifs, si vous arrivez à bout de ce niveau, vous pouvez accéder au suivant, ainsi de suite jusqu’à arriver au Boss de fin.

Une partie de God of War se joue en une série de round, et chaque round est composé de 4 phases :

  • Préparation : Tous les joueurs piochent 7 cartes dans leur deck perso. Votre main peut être modifié par certains effets, si c’est le cas il faut ajuster.
  • Activation : on commence par activer le héro du premier joueur, ce héro peut se déplacer (une fois), jouer des cartes action pour combattre, ou pour interagir avec la scène. Pour les combats c’est plutôt simple, il suffit de jouer une carte de combat, soit de mêlée, soit à distance, et d’y rajouter des cartes de modificateur, qui ajoute à la valeur de la carte de base. Une fois la valeur d’attaque déterminée, il suffit de lancer le dé de défense, et la différence entre les 2 donne la nombre de dégât que vous infligez à l’ennemi. Ensuite il faut piocher une carte amélioration et regarder l’icône en haut à droite, cette icône indique une carte de la scène, et cette carte s’active, ce qui permet à un ennemi d’attaquer par exemple. Les autres joueurs font de même.
  • Activation supplémentaire de la scène : on refait une activation de la scène de la même manière que précédemment.
  • Amélioration : durant les phases d’activation, des cartes amélioration sont révélées, et chaque joueur aura la possibilité d’en prendre une afin améliorer son deck, les cartes restantes sont défaussées.

god of war

Sur les scènes d’un niveau, il y a des conditions de retournement, c’est à dire que si vous arrivez à tuer un ennemi, une ou plusieurs cartes vont se retourner, et donc faire apparaitre de nouveaux éléments et de nouveaux ennemis. Cet aspect du jeu est asses intéressant, puisque la scène évolue au fur et à mesure du jeu.

Dès que vous arrivez au Boss de fin, tout se déroule de la même manière, et si vous arrivez à vaincre le Boss, vous gagnez la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

God of War est un jeu coopératif de deck building, le but étant asses simple, il faut buter du monstres et remplir les conditions de victoire afin de gagner le niveau en cours, et à chaque round vous pourrez récupérer une carte à mettre au dessus de votre deck. Donc non nous ne sommes pas dans une mécanique de deck building classique, votre deck va mettre un peu de temps à s’améliorer, mais l’avantage c’est que les cartes vont au dessus de votre deck.

God of War est un bon jeu, ça fonctionne très bien, la mécanique est simple, pas de prise de tête, et c’est un vrai bonheur de découvrir les scènes et leur évolution, mais cet effet de surprise n’est plus une fois que vous avez fait tous les niveaux. God of War n’est pas un jeu jetable, il est rejouable, mais l’effet de surprise n’est plus, et cela gâche un peu la notion de plaisir qui y était associé. Il faut juste espérer que des extensions voient le jour très prochainement, afin de proposer d’autres mode de jeu, et d’autres Boss et d’autres niveaux.

God of War est un jeu Fel Barros et Alex Olteanu, édité par Edge et distribué par Asmodée, pour 1 à 4 joueurs pour de parties de 1 à 2 heures.

 

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*