Stunfest 2018
Jeux vidéo

Le Stunfest bientôt de retour après deux ans d’absence

Le Stunfest est peut-être le festival que j’affectionne le plus. Voilà c’est dit, venez à Rennes entre le 14 et le 20 mai prochain afin de profiter d’un excellent festival jeu vidéo. Créé en 2005, le Stunfest avait pour origine l’organisation d’un tournoi de jeux de baston dans un simple gymnase, un peu à l’arrache. Les années ont suivi et cet événement a peu à peu pris de l’ampleur à tel point que cela s’est transformé en festival à part entière. Par festival, on entend le fait de s’étendre à d’autres choses que le versus fighting avec des conférences, etc. L’année 2017 fut bien triste car les organisateurs ont préféré prendre une année de pause pour faire les choses en plus beau et plus énorme. Reculer pour mieux sauter comme on dit. Dans deux semaines, le célèbre festival rennais sera donc de retour.

Richard Adenot stunfest 2016

Crédits : www.richardadenot.com

Que faire durant le Stunfest ?

La bagarre !

Comme je le disais, il s’agit avant tout d’un rassemblement des amoureux des jeux de combat. C’est donc tout naturellement que l’on retrouvera des compétitions sur tous les gros jeux du moment et même des anciens qui sont toujours autant aimés et joués. Liste des jeux : Dragon Ball FighterZ, Marvel VS Capcom Infinite, Capcom VS SNK 2, Breakers Revenge, Street Fighter V Arcade Edition, Guilty Gear Xrd Rev 2, Street Fighter 3 Third Strike, The King Of Fighters XIV, Super Street Fighter 2 X, Super Smash Bros WiiU et Tekken 7. Si vous êtes fan, vous pourrez assister aux finales qui seront présentées dans la grande salle du Liberté. Voici le tableau officiel avec les dates et heures des finales par tournoi.

Notez que le Stuntacus peut être un moment bien drôle et surprenant car il s’agit d’un tournoi où les jeux sont tirés au sort. Délire Stunfest assumé à 100%, totalement dans la philosophie bon-enfant de l’événement. Vous pourrez aussi vous attendre à voir des grandes stars de la discipline, et même des Japonais font le voyage pour mettre la race aux Gaijin !

Les indépendantistes du jeu vidéo

Depuis quelques éditions, le Stunfest accueille des développeurs de jeux vidéo indépendants. Comme vous le savez, c’est un domaine que nous suivons particulièrement sur TAG. La sélection a toujours été de haute volée depuis que le festival a déménagé au Liberté, dans le centre de Rennes. C’est durant l’édition 2016 que j’ai pu découvrir des titres excellents comme Splasher, CHOP ou Double Kick Heroes.

http://indie.stunfest.fr

Cette année aussi il y aura du lourd avec quelques titres que l’on connait très bien. Ce sera donc l’occasion de revoir certains copains développeurs, de faire quelques interviews manquées précédemment et de découvrir certains jeux. Voici les jeux en compétition (lien vers un article TAG si on en a déjà parlé sinon lien vers le site officiel) : Skybolt ZackHealer’s QuestKoloroEnigmBoxStay Safe (preview à venir car j’y ai joué durant la PAX), SUMOCRATSEpic LoonSpeedjailOrphan AgeRobothoriumSigma TheoryFreakout: TV Calamity ShowServed! A gourmet race.GladiabotsA Long Way DownLost PauletteFALLBACKVandals et Homo Machina.

D’autres jeux seront aussi présentés sans entrer dans la compétition et il y aura aussi du niveau cette année (on en connait déjà quelques-uns). Le site du Stunfest présente les studios et non les jeux, du coup je vais supposer la présence de certains titres : Domiverse de Haunted TieConcrete Games avec certainement HyperunSave me Mr Tako!, Samurai Riot, Double Kick Heroes, Stormland, Steredenn, CHOP et City Invaders.

Stunfest 2016 - 22.05.2016 - Mabel Lamour-22

Crédits : Mabel Lamour

Je finis cette présentation des jeux indépendants par une belle liste de prototypes qui seront aussi présentés durant cette semaine de festival : Dunst – Le Manuscrit de l’AubeBomb N’ BatsIt’s Paper Guy!A Time ParadoxKiss or KillSuper Battle KubeBombertKill Him With TeaPile Up!Teabag Break et des jeux de société en version jeu vidéo.

Enfin, comme les éditions 2015 et 2016, un bundle regroupant une partie des jeux présentés sera vendu le temps du festival sur itch. Surveillez la page dédiée pour être tenu au courant : https://stunfest.itch.io.

Repartir en amphi

On vous voit, vous qui n’alliez pas en cours magistral à cause de raisons obscures comme la flemme ou des instances de WoW. Ne faites pas les malins, je suis passé par cette phase du coup je sais vous reconnaître ! Sachez qu’avec le Stunfest, vous pourrez vous rattraper, vous lavez votre conscience, en assistant à l’une des nombreuses conférences. Dirigés par des grands noms, ce sont toujours des moments très intéressants et instructifs, et il y en aura pour tous les goûts. Cela ne se passera pas dans l’enceinte du Liberté mais si vous possédez un pass, l’entrée sera libre.

Rendez-vous sur la page officielle des conférences pour plus de détails, principalement sur les intervenant.e.s : https://www.stunfest.com/conferences/.

La fête

C’est quoi un festival sans concert ? Un mauvais festival ! Cela tombe bien car le Stunfest accueille des artistes depuis de nombreuses années. Bien entendu, n’attendez pas de voir Iron Maiden ou Alain Souchon, ici on reste quand même dans le milieu du jeu vidéo avec des musiciens œuvrant de près ou de loin dans cette scène musicale. Le samedi 19 mai, entre 21h et 3h, vous pouvez vous éclater les oreilles aux doux sons de : Jankenpopp + Zombectro (Windows 93), Look Mum No Computer et The Algorithm.

Plus d’info : https://www.stunfest.com/prets-a-vous-en-mettre-plein-les-oreilles-au-liberte/.

Redescendre sur Terre

Vous pensez être balaise car vous avez terminé Super Meat Boy ou n’importe quel jeu 8 bits ? Pffff ! Ça c’était avant de regarder un superplay. Depuis vous pleurez toutes les larmes de votre corps face à votre misérable vie de gamer. Oui il y aura toujours quelqu’un de plus fort que vous. Bien plus fort même ! À des années-lumière devrais-je dire !

Stunfest 2016 - 22.05.2016 - Mabel Lamour-152

Crédits : Mabel Lamour

Le superplay est basé sur les performances dans le jeu vidéo, c’est-à-dire terminer un titre en repoussant ses limites. Cela peut être un record de temps, de score ou terminer le jeu en l’analysant, en l’expliquant car on le connait excellemment bien. Ce sont des moments à ne pas louper !

Wasshoi Europe

Rien à voir avec les trucs cochons japonais, cet événement est en rapport avec le superplay car il permet de ramener des joueurs du Japon (ah si finalement il y a un truc japonais dans l’histoire !) pour les mettre devant des jeux que seuls eux arrivent à terminer. Si vous voulez voir des dieux du shoot’em up, le Wasshoi est fait pour vous ! Le Japonais Fufufu viendra défendre son honneur sur DoDonpachi DaiOuJou tandis que Y.Saito s’éclatera sur Strikers 1945-II.

Deux Européens auront la lourde tâche de montrer que nous ne sommes pas si mauvais. Plasmo et Eaglet se mettront sur la gueule sur Battle Garegga.

Événements à voir sur la grande scène du Liberté !

Jouer !

C’est bien beau d’assister à des tonnes de panels mais quand est-ce qu’on joue à autre chose que de l’indé ? Jean-Kévin si tu cherches des bornes avec le dernier Call of Duty tu seras déçu car le Stunfest c’est avant tout un festival de papys qui aiment le jeu vidéo à l’ancienne. Vous retrouverez donc des tonnes de vieilles consoles et même des bornes d’arcade en libre-service. C’est le paradis du retrogaming sans avoir à sortir ses pièces d’un euro. De plus, quelques tournois seront organisés comme sur Windjammers. Venez au Stunfest pour passer du bon temps et même faire de la compétition, c’est cool.

Richard Adenot stunfest 2016

Crédits : www.richardadenot.com

Mais encore ?

Cette dernière partie ne va surement pas intéresser tout le monde car il s’agit d’une partie plus professionnelle que les autres. La précédente édition, en 2016, avait débuté avec une journée de rencontres professionnelles. C’était très bien et instructif, avec des présentations intéressantes de professionnels du milieu. Si vous voulez en apprendre plus sur les métiers, les aides et autres, ce sont certainement des événements immanquables ! Pour des personnes normales ou même des gens comme moi, “journaliste” bénévole, je ne sais pas si cela vaut le coup. J’avoue avoir énormément apprécié cette journée du jeudi mais je ne pense pas que le ADDON s’adresse à tout le monde, contrairement au Stunfest lui-même.

Si jamais cela vous intéresse tout de même, rendez-vous sur le site dédié. Je sais que pour ma part, je n’irai pas, surtout car je n’ai plus assez de congés à poser… https://addon.events/fr-FR/

C’est où ?

J’ai déjà dit que cela se passait à Rennes, au Liberté. Si vous connaissez un peu la ville, c’est au niveau de la grande esplanade Charles de Gaulle (métro du même nom), au niveau du Gaumont.

Le Stunfest sera ouvert à partir de 10 h 00 les 3 jours (les autres jours sont réservés au ADDON) et fermera à 1 h 00, 3 h 00 et 20 h 00. Les billets seront en vente sur place mais il est conseillé de les réserver sur place afin de gagner du temps sur place (et un peu d’argent) : https://www.weezevent.com/stunfest-2018. Comptez environ 17€ par jour sans réduction, ou moins si vous prenez un billet 3 jours ou semaine.

C’est pas fini !

Je vous laisse bientôt et j’espère vous avoir donné envie de venir faire un tour à Rennes très bientôt. Voici un trailer présentant très bien l’esprit du Stunfest ainsi qu’un lien vers le site officiel : https://www.stunfest.com/.

Enfin n’oubliez pas de télécharger l’application officielle. En plus il y a un petit jeu à l’intérieur. J’ai pu le tester lors de la PAX suite à une rencontre avec Thomas François et Aymeric Lesné, deux personnes en charge du festival. Tamagoshifumi est un savant mélange de jeu de baston, de Tamagotchi et de shifumi, le tout dans un habillage pixel art superbe. Lien vers le store Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.windows93.tamagoshifumi.

Catégories
Jeux vidéo

Élevé à la sauce PlayStation, Thomas est un gamer touche à tout mais qui joue toujours à des anciens titres. Il partage cette passion depuis 2008 et est passé par toutes les cases, du blog à Dailymotion et même la radio pendant 4 ans. Il tente maintenant de faire découvrir ce milieu au plus grand nombre via TechArtGeek ou via des vidéos sur YouTube ou Twitch.

Laissez une réponse

*

*