orbis
Jeux de plateau

Orbis : la review

Orbis : God of Game

Orbis

“Vous êtes un Dieux !

Des contrées peuplées d’adorateurs sont perdues dans l’éther. Sélectionnez et assemblez ces Régions afin de créer votre propre monde. Villages, monuments, forets, rivières ou même volcans, c’est à vous de construire le plus bel univers !”

Ça faisait un bout de temps que les Space Cowboys n’avaient pas sorti un jeu, enfin je veux dire en dehors des Scenarios de Time Stories et des boites d’Unlock, je commençais presque à désespérer. Il y a quelques semaines de cela est sorti Orbis, le nouveau Space Cowboys original, 100 % inédit, il est temps de voir un peu ce que ça dit !

Le point matos.

Orbis

Orbis se présente sous les trait d’une boite format Splendor, donc boite de taille moyenne, et l’illustration de la boite est très belle, tout comme les illustrations des différentes tuiles du jeu, c’est du très bon et beau boulot et c’est signé Davide Tosello. Dans cette boite il y a beaucoup de tuiles, 75 au total, 100 cubes en bois, et quelques jetons, le tout EN VRAC DANS LA BOITE !!!! Les Space Cowboys nous avaient habitué à des termo hyper bien foutu, bien pensé, ou chaque chose avait SA place, et la rien du tout, c’est moche.

Comment ça se joue ?

Les tuiles sont divisées en 3 niveaux, il va donc falloir faire 3 piles de tuiles, et ensuite placer au centre de la table, un carré de tuiles de 3 x 3, 3 tuiles de chaque niveau. On place ensuite 5 tuiles Dieux, les différents jetons et les cubes à proximité et tout le monde est près à jouer.

Un tour de jeu est hyper simple, à son tour le jouer actif doit prendre une tuile, soit une tuile Région, soit une tuile Dieux, et c’est tout. Les tuiles vont être disposées devant chaque joueurs, et il faudra les placer comme une pyramide, 5 niveau, avec à la base 5 tuiles, puis 4, puis 3… Bien entendu il y a des règles de placement, pour le premier niveau, pas de règle, il peut être composé de n’importe quelle tuile. Pour le second niveau, c’est autre chose, la tuile doit être obligatoirement placée sur 2 tuiles du niveau inférieur, et il faut que cette tuile corresponde à 1 des 2 tuiles sur laquelle elle est posée, vous n’avez pas le choix.

 

Lorsque vous prenez une tuile Région, il y a 7 étapes à respecter :

  • Générer des adorateurs : lorsque vous prenez une tuile, vous devez placer sur tout les tuiles adjacentes orthogonalement de la couleur de la tuile choisie.
  • Recueillir des Adorateurs : vous récupérez les Adorateurs (s’il y en a) présents sur la tuile que vous prenez.
  • Payer le coût de la tuile : Certaines tuiles ont un coût, pas toute, mais si coût il y a, et bien vous devez le payer en Adorateur.
  • Prendre la tuile et la placer dans son univers : vous placez votre tuile dans votre “univers”, en respectant les règles de placement énoncées plus haut, et si vous ne pouvez pas la placer, et bien vous la retourner et elle devient une Terre sauvage, qui vous ôtera 1 point de victoire en fin de partie.
  • Déclencher l’effet de la tuile : certaines tuiles ont des effets, vous permettent de gagner des Adorateurs, de gagner des points en fin de partie en respectant certaines conditions…
  • Réorganisation du Domaine : vous ne pouvez pas avoir plus de 10 Adorateurs, donc c’est le moment de vous séparez du surplus, si surplus il y a.
  • Regarnir le plateau central : vous devez piocher une nouvelle tuile pour remplacer celle que vous venez de prendre. On vide d’abord la pioche de niveau 1 et lorsqu’elle est vide, on passe la pioche de niveau 2…

Lors de votre tour, vous pouvez aussi prendre une tuile Dieux, les tuile Dieux sont toujours posées au somment de votre Univers, et vous rapportent des points de victoire, soit de suite, soit en fin de partie.

 

La partie prend fin au bout de 15 tours de jeu, et le joueur qui totalise le plus de points est le gagnant de la partie.

Alors du coup ça dit quoi ?

Orbis est un jeu de pose de tuile et de gestion de ressources d’une grande simplicité, la mécanique ne laisse personne de coté, tellement elle est simple. Dans Orbis il faut aussi anticiper, prendre les bonnes ressources afin de prendre les bonnes tuiles, il ne fait pas hésiter à se servir aussi des terres sauvage, même si elles nous pénalisent en fin de partie, elles permettent de se sortir de certaines situations et c’est bien pratique.

Orbis est donc un très bon jeu, bien foutu, simple et complexe à la fois, accessible mais pas trop. Les tours de jeu s’enchainent rapidement, tout comme les parties d’ailleurs, il y a pleins de façons de gagner, selon le Dieux choisit, selon ce que l’on cible comme tuiles Région. Bref un très bon Space Cowboys, et ça fait du bien car ça faisait longtemps qu’on avait pas eu du neuf, et il m’en faut d’autres !!!

Orbis est un jeu de Tim Armstrong, édité par Space Cowboys et distribué par Asmodée, pour 2 à 4 joueurs, pour des parties de 45 minutes.

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*