One Key
Jeux de plateau

One key : la review

One Key : une clé pour les gouverner tous !!

One Key

Tout le monde se rappel de Dixit, le premier jeu édité chez Libellud basé sur l’interprétation des cartes. Ce jeu a posé les bases de l’identité Libellud, après de nombreuses extensions pour Dixit, le jeu Mysterium, plus récemment Shadow Amsterdam, il y a quelques mois est sorti One Key, un jeu coopératif basé sur l’interprétation des cartes.

Le point matos.

One Key

Dans une boite de One Key on trouve 84 cartes illustrées, 9 jetons indice, 1 paravent et son socle, et 3 tuiles “zone indice”, et c’est tout mais c’est tout ce dont vous avez besoin pour jouer à One Key. Les illustrations sont très importantes dans ce genre de jeu, car tout est basé sur les illustrations, et elles sont faites par Naïade, illustrateurs désormais très connu et très talentueux qui a illustré des jeux tels que Snowtime, Tokaido, Big Book of Madness, Seasons et beaucoup d’autres. Donc du coup c’est du très bon et beau travail.

Comment ça se joue ?

Il faut d’abord designer un meneur, qui va se charger de faire deviner la clé aux autres joueurs. Le meneur se munie donc du paravent, des jetons indice, du plateau compte tour et des cartes. Le meneur pioche 11 cartes au hasard, et en prend 1 au hasard qui va être la clé que les autres joueurs vont devoir trouver. Ensuite vous pouvez vous servir de l’appli, ou bien jouer sans c’est vous qui voyez, même si c’est plus simple et intuitif avec l’appli. Ensuite les 11 cartes sont placées au centre de la table avec à proximité  les tuiles “zone indice.

One Key

Une partie de One Key se joue en 4 tours, chaque tour est composé de 3 étapes :

  • Révélation des cartes indices : Lors du premier tour, le meneur pioche la première carte du paquet, l’évalue et la place au dessus d’une tuile “zone indice”. Il y a 3 “zone indice”, une rouge pour les cartes qui n’ont aucun rapport avec la clé, la jaune pour les cartes qui ont un léger rapport avec la carte, et la verte pour les cartes qui ont beaucoup de points commun avec la clé. Lors des prochains tours, le meneur tourne le paravent pour révéler les cartes 3 cartes qu’il a préparé lors de sa phase d’action.
  • Actions des voyageurs et du meneur : le meneur et les autres joueurs jouent simultanément. Les joueurs essaient de trier les cartes en se basant sur les cartes indice reçues lors des tours précédents. Ensuite les joueurs placent des cartes sous les tuiles “zone indice”, toutes les cartes placées sous la zone rouge sont toutes les cartes écartées … Le meneur lui de son coté  pioche 3 cartes et les placent derrière le paravent, il évalue les cartes et place des jetons indice rouge, jaune ou vert selon le rapport avec la clé. Et ensuite les joueurs doivent lors du premier tour éliminer 1 carte, 2 cartes pour le tour 2 …
  • Fin du tour : l’application génère un chronomètre lors de la phase d’action, si les joueurs n’ont pas terminés leurs actions à la fin du chrono, la partie est perdue. Si les joueurs ont éliminés la clé, la partie est perdue, et si la clé est toujours présente, on passe à la suite.

A la fin du quatrième tour de jeu, si les joueurs n’ont pas éliminés la clé, la partie est gagnée.

One Key

Alors du coup ça dit quoi ?

One Key est un jeu d’interprétation, de communication, et du coup de coopération. IL faudra bien se mettre d’accord, afin d’éliminer les bonnes cartes, et ne pas risquer de perdre la partie prématurément. Mais ce n’est pas toujours simple, car entre votre logique et celle du meneur, et bien ça ne fonctionnera pas toujours, et vous prendrez quelques fois le mauvais chemin.

One Key est un bon jeu, si on apprécie ce genre de jeu, moi personnellement je n’en suis pas friand, même si je dois reconnaître qu’il fonctionne très bien, et qu’il est très facile d’accès, je trouve ça vite répétitif, mais si vous êtes fan de Dixit et de Mysterium, One Key saura vous ravir.

One Key est un jeu de l’Atelier, édité par Libellud et distribué par Asmodée, pour 2 à 6 joueurs, pour des parties de 20 minutes

 

Catégories
Jeux de plateau

Musicien, dessinateur, animateur socio culturel, fan de séries américaine et de BD, je suis tombé dans un jeu de plateau il y a 5 ans de cela, depuis je passe mon temps à lire des règles de jeu et à faire jouer tout mon entourage. Je vis ma passion à fond, et j'essaie du mieux que je le peux, de partager ma passion du jeu avec le plus grand nombre, c'est à dire avec vous.

Laissez une réponse

*

*